Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Aude THEPENIER
01/11/2008

D'Alexandrie à Bordeaux par les terres 13


Aude vit en Égypte à Alexandrie depuis deux ans et demi et a envie de regagner pour l’été son Bordeaux natal de façon plus originale qu’un banal voyage en avion. Jeanne vit à Bordeaux et a besoin d’évasion, c’est l’occasion rêvée pour rendre visite à son amie en Égypte et d’entreprendre un voyage inoubliable autour de la Méditerranée.
Épisode – Escale à Dubrovnik


D'Alexandrie à Bordeaux par les terres 13
En arrivant à Dubrovnik, changement d’ambiance radical : luxueux paquebots de croisière et plaisanciers en lunettes de soleil griffées nous indiquent qu’on débarque à présent dans une station balnéaire huppée sur la carte du tourisme européen… La gare de bus est pleine de jeunes routards, mais aussi de rabatteurs ou plutôt de loueurs privés qui nous assaillent de leurs photos racornies de chambres proprettes soi-disant idéalement situées à Dubrovnik ! Les mamies, très nombreuses en loueuses de chambres, sont particulièrement coriaces. Une en particulier nous brandit à la figure son portfolio sous pochette plastique à la moindre occasion et on n’arrive pas à lui échapper. Pour se sortir de ce qui semble un guet-apens, on contacte les deux seuls hôtels ou auberges de jeunesse que l’on trouve dans notre guide. Hélas, tout est plein…

Hôtellerie croate

D'Alexandrie à Bordeaux par les terres 13
Seule solution possible : accepter les services d’un de ces rabatteurs-loueurs. On évite les mamies en furie et on finit par se laisser tenter par un loueur un peu moins insistant et qui ressemble à un père de famille tranquille avec son monospace. Il promet une chambre confortable non loin de la mer à Lapad, un quartier moderne de Dubrovnik situé sur une presqu’île. En parcourant la ville en voiture, on découvre des panonceaux « Sobe – Zimmer – Rooms » indiquant la location de chambres presque à toutes les portes ! Il semble que le tourisme se soit développé trop vite en Croatie, bien plus vite que les infrastructures hôtelières disponibles et que les habitants y ont trouvé là une aubaine en louant l’été les chambres disponibles chez eux… Ils sont déclarés (d’où leurs petits panneaux) et apparemment il est également possible de trouver une chambre chez l’habitant auprès de centrales de réservation dans les agences de tourisme. Dans la voiture, puis une fois à la maison, notre hôte débite toutes les informations sur le quartier et ses chambres à une telle vitesse qu’on a du mal à enregistrer quoi que ce soit… Il semble faire cela à la chaîne sans vraiment l’esprit d’accueil qu’on imagine des chambres d’hôtes. A la maison, un palier bien loin de toute vie familiale est réservé à la location, avec accès à une petite terrasse et à une cuisine commune.

Vieille ville aux plaisirs

D'Alexandrie à Bordeaux par les terres 13
Fatiguées par notre périple nocturne, on décide de se reposer à la plage, après tout la Croatie est réputée pour ses eaux turquoises. Mais à la place de plage et de sable fin, cela sera plutôt farniente sur rocher : on découvre vite que les plages à Lapad, comme dans tout Dubrovnik, consiste en de minces étendues de sable à la façon de petites criques, prises d’assaut par les vacanciers et loueurs de transats. Le reste de la côte est bordée de gros rochers à partir desquels on peut descendre se baigner (il y a même des échelles de piscines installés à certains endroits pour pouvoir descendre dans l’eau plus facilement), et une agréable promenade qui longe la côte rocheuse a été aménagée sous les arbres. En fin de journée, on est tout de même curieuses de découvrir la vieille ville de Dubrovnik tant vantée. En entrant par sa porte fortifiée, c’est en effet dans une autre cité que l’on pénètre, avec des petites rues dallées qui reflètent la lumière, une harmonieuse architecture baroque et des monuments à chaque coin de rue. Cela ressemble à la Corse ou à l’Italie, d’ailleurs l’influence italienne semble avoir été assez importante dans l’histoire de Dubrovnik. Mais c’est aussi très chic, on passe tour à tour devant des boutiques de créateurs et des terrasses branchées. Arrivant directement de notre baignade, la peau salée et la serviette de bain sous le bras, on a l’impression de détoner à côté de la population touristique locale pour la plupart venue en quasi tenue de soirée pour profiter de l’animation nocturne de la vieille ville. Mais tant pis, on décide de se faire un petit plaisir même si on n’a pas l’habit adapté : un excellent restaurant de poissons aux plats très fins ; un écart dans notre budget, mais cela faisait longtemps qu’on ne se l’était pas permis !

D'Alexandrie à Bordeaux par les terres 13
Le lendemain, on visite plus en détail les monuments, monastère, églises, et l’une des plus anciennes pharmacies d’Europe toujours en activité. Avant de partir, on décide de jeter un coup d’œil en haut des remparts, mais ce que l’on ignorait, c’est que l’on pouvait ainsi faire le tour complet de la vieille ville le long de ses murs exceptionnellement bien conservés ! On fera en fin de compte la balade en 1h au pas de course, profitant en exprès de cette explosion de couleurs : bleu intense de la mer, ocre des toits, blanc éclatant de la pierre… au risque de rater notre prochain bus !

D'Alexandrie à Bordeaux par les terres 13


Par Aude THEPENIER (dernière modification le 08/12/2008)



Tags : Alexandrie


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 31





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :