Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

G.C.

DIJON : Du 1er au 4 octobre, voyage dans l’univers musical des traditions universelles


Le Festival de Dijon Bourgogne des Musiques Sacrées du Monde de Dijon est membre initiateur et fondateur du Réseau International des Festivals de musique sacrées du monde. Pour les prochaines années, le festival de Dijon Bourgogne sera responsable du bureau international. Actuellement, 9 festivals sont partenaires en Europe, au Magreb et en Asie. Depuis octobre 2002, les artistes et conférenciers font vibrer, réfléchir, toucher à notre humanité commune tous les spectateurs.


Jacques Chancel, Président d'Honneur du Festival

DIJON : Du 1er au 4 octobre, voyage dans l’univers musical des traditions universelles
Pour mémoire, rappelons que ce festival a été fondé en octobre 2002 sous le patronage de l’Unesco et après avoir établi une coopération majeure avec le Festival de Fès au Maroc. "A l’aube du 21ème siècle, créer une paix durable et juste devrait être le nouveau défi de l’humanité, un processus dynamique dans lequel la musique a une place de choix, particulièrement la musique sacrée. Le Festival de Dijon Bourgogne des Musiques Sacrées du Monde n’a d’autre objectif que de faire voyager dans l’univers musical de diverses traditions dont l’expérience a un sens universel… " présente Sylvie Mauchamp, la Fondatrice du Festival de Dijon des Musiques Sacrées du Monde.

Écoutons à ce sujet Jacques Chancel, le Président d'Honneur du Festival : "C’est à Dijon maintenant qu’il nous faut continuer le beau combat : celui de la nécessaire ouverture à la diversité des cultures, à l’échange, au partage. Après les messages de soutien et de reconnaissance reçus par le festival : patronage renouvelé de l’UNESCO, Message du Prix Nobel de la Paix le Dalaï Lama… L’enthousiasme est grand et nous espérons que l’avenir de cette manifestation se fera avec vous. Nous comptons sur votre participation, quelle qu’elle soit, pour faire de cette huitième édition un succès renouvelé."

Car, il faut bien l'avouer : il n’est pas possible de choisir où l’un ou l’autre de ces merveilleux moments donnés, tous, de qualité, tous, nous ont touchés d’une façon ou d’une autre. Ils nous ont incité à la découverte, à l’ouverture, à l’accueil de l’autre et porté souvent au plus profond de nous-mêmes.

Le monde est beau et ses harmonies multiples et singulières sont un voyage infini à qui sait l’entendre, le voir et en prendre soin Après le succès des précédentes éditions auprès du public, des artistes, des partenaires privés et institutionnels et de tous ceux qui se sont impliqués, tous enthousiasmés par la qualité des concerts, débats et moments artistiques…

"Le festival de Bourgogne des Musiques Sacrées du monde s’inscrit dans les courants actuels en Europe et de par le monde qui privilégient l’ouverture entre les différentes cultures, traditions, musiques et spiritualités du monde. Il s’attache à véhiculer des dimensions humanistes et universelles"
conclut Sylvie Mauchamp, Fondatrice du Festival de Dijon des Musiques Sacrées du Monde

Parmi la très riche programmation, retenons ces deux dates : le vendredi 2 octobre 2009, Journée mondiale de la non-violence avec CINE@ART, de et avec Serge Avédikian “Nous avons bu la même eau”. Film français en couleur, tout public. Genre : Documentaire.

Pour mieux comprendre ce film lisons la note du réalisateur : "Lors d’un voyage en Turquie en 1987, j’ai filmé Soloz, le village de mon grand père. Ces images ont ressurgi en moi et avec elles, l’envie palpable de Retourner au village. Retourner sur les traces de ce que j’avais furtivement filmé. Retourner là où mes ancêtres ne pourront jamais plus retourner. Retourner et mieux mesurer ce qui m’a été transmis. Retourner pour briser le tabou si fortement ancré entre Arméniens et Turcs. Retourner les visages vers l’avenir sans délaisser le passé. Chercher la vérité dans ce qui apparaît et non derrière les apparences. Confronter les images furtives de 1987 à celles d’aujourd’hui et refléter le travail du temps, l’évolution de la relation entre les personnages et les faits ... avec tact et pudeur comme un devoir de mémoire qui s’impose à notre génération. Face à l’avenir, et aux jeunes ... j’ai souhaité dialoguer et donner ma vérité."

Réservons également notre soirée pour le concert "De Jérusalem à Cordoue" Avec Catherine Braslawsky et Joseph Rowe. Ce concert est un voyage à travers les siècles donc un très beau moment à ne pas manquer. Il faut tout arrêter, prendre le temps de fermer les yeux et se préparer... pour un grand pèlerinage à travers les traditions sacrées de la Méditerranée. Catherine Braslavsky et Joseph Rowe invitent les mélomanes à un voyage initiatique inoubliable à travers des chants sacrés grec, séfarade, arabe, cathare, grégorien, araméen. La voix pure, douce de Catherine Braslavsky portée par Joseph Rowe reconnu pour sa maîtrise du 1ère s. luth arabe, tambour, doulcemer, oud, mbira, bols tibétain relie orient & occident; chants d'Hildegarde de Bingen, grégoriens, troubadour,judéo-espagnols, arabes, araméens, hébreu, grec ...

www.dijonfestival.com

27/09/2009




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Expo "Ecce Terra" - 18/11/2017

Le "Projet 99" - 29/10/2017

Noon, une voix en or - 23/10/2017

1 2 3 4 5 » ... 78





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :