Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
06/05/2011

DOSSIER: L'or noir, une bénédiction et une malédiction -1-


Le pétrole qui est une matière première et une source d'énergie de première importance représente pour ceux qui la possèdent une source de puissance, de richesse et d'opulence, mais aussi et surtout de graves nuisances.


La puissance et la dépendance

Une station-service de la Ville de Douala au Cameroun (c) Fabrice Tagne
Une station-service de la Ville de Douala au Cameroun (c) Fabrice Tagne
Au XVIIIe siècle, grâce à sa richesse en charbon, la Grande Bretagne déclenche la première révolution industrielle et devient la première puissance mondiale. Au XIXe siècle, les États-Unis prennent le relais avec une autre source d'énergie en même temps matière première : le pétrole. Il faut dire que le pétrole était connu avant le XIXe et ne va servir au début qu'à l'éclairage (pétrole lampant). La véritable aventure pétrolière commence en 1859 aux États-Unis plus précisément dans l’État de Pennsylvanie lorsque le tout premier puits de pétrole est foré à Titusville par le colonel Drake. C'était le début de la fièvre de l'or noir qui se poursuit de nos jours. Exerçant un monopole sur la nouvelle huile précieuse grâce à la Standard Oil de John D. Rockfeller qui était l'OPEP de cette époque, les États-Unis vont devenir le premier producteur et le premier exportateur mondial déclenchant ainsi la deuxième révolution industrielle. Avec l'invention du moteur à explosion, c'est le pétrole qui va faire rouler l'automobile, voler l'avion et naviguer les bateaux. Outre les transports en pleine expansion, les utilisateurs du pétrole vont se multiplier avec le développement de la pétroléochimie (matières plastiques, textiles et caoutchouc synthétiques) qui remplace progressivement la carbochimie.

Mais le monopole américain sur le pétrole va être battu en brèche vers la fin de la première moitié du XXe siècle avec l'entrée en scène de nouveaux acteurs. En effet, au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale et plus précisément en 1946, les États-Unis produisaient encore 63% du pétrole mondial suivis de très loin par le Venezuela (15%) e par l'URSS (6%). Mais dès le début des années 50, la répartition géographique de l'extraction pétrolière va profondément se transformer car la croissance de la production américaine va se ralentir pour devenir même négative dans les années 70. Cela était dû au coût de plus en plus élevé de la prospection qui décourageait les grandes sociétés et ces dernières trouvaient nettement plus avantageux d'investir dans les régions où le pétrole était abondant et facile à extraire. C'est alors que le Moyen Orient va devenir le nouveau centre de gravité du pétrole mondial avec la mise en exploitation des importants gisements du Koweit, de l'Iran, de l'Irak, des Émirats du Golfe Persique (Abu Dhabi, Qatar, Oman) et surtout de l'Arabie Saoudite.

petrole1.mp3 petrole1.mp3  (246.13 Ko)




Par (dernière modification le 05/05/2011)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 11




Dans nos blogs :

Présidentielle 2017: La place du sport dans le programme des candidats

Le sport étant un sujet d’intérêt général, les candidats à la présidence de la République française se doivent de participer à la...



Le Podcast Journal sur :