Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Simon Yefou
09/05/2011

DOSSIER: L'or noir, une bénédiction et une malédiction -4-


Le pétrole qui est une matière première et une source d'énergie de première importance représente pour ceux qui la possèdent une source de puissance, de richesse et d'opulence, mais aussi et surtout de graves nuisances.


Photo (c) Erica Joy
Photo (c) Erica Joy
Dans leur volonté de sécuriser leurs sources d’approvisionnement en pétrole, les États-Unis vont miser dès le début des années 2000 sur le continent africain avec ses réserves de bonne qualité et à l’abri des conflits. L’Afrique pétrolière va alors devenir une priorité géopolitique pour les États-Unis. Il s’agit surtout du Golfe de Guinée qui dispose de réserves de pétrole estimées à 24 milliards de barils et qui devrait devenir à terme le premier pôle mondial de production en offshore très profond. La Guinée Équatoriale va faire son entrée fracassante sur le marché mondial du pétrole de même que le Tchad après la construction du pipe-line Tchad – Cameroun.
Mais avec les tensions géopolitiques consécutives à la guerre des États-Unis contre l’Irak en mars-avril 2003, le marché du pétrole va de nouveau se tendre avec l’insécurité et les sabotages répétés des installations pétrolières en Irak et en Arabie Saoudite. Les prix du pétrole vont de nouveau s’envoler pour frôler 150 dollars le baril en 2008 avant de replonger pour remonter actuellement un peu au dessus de 100 dollars de baril avec les nouvelles tensions géopolitiques dans le monde arabe.

LE SANG NOIR DU DIABLE

Parlant du pétrole et en dépit de tous les bienfaits qu’il leur apporte, les Saoudiens ont dit qu’il était le sang noir du diable. En fait, dans presque tous les pays producteurs de pétrole règnent en maitre des vices tels que la mal gouvernance, les détournements de fonds publics, la corruption et surtout la guerre. Les dictatures les plus sanglantes de la deuxième moitié du XXe siècle ont eu lieu pour la plupart dans les pays producteurs de l’or noir. Pratiquement toutes les grandes guerres qui ont ensanglanté le XXe siècle n’auraient pas pu atteindre l’ampleur qu’elles ont connue sans l’odeur du pétrole. Pendant la Première Guerre mondiale, Georges Clemenceau a déclaré que "le pétrole est aussi nécessaire que le sang". Après cette guerre, Lord Curzon proclama que : "Les alliés ont flotté vers la victoire sur une vague de pétrole". Parlant de la Deuxième Guerre mondiale, l’ancien président des États-Unis Richard Nixon disait que : "Un des principaux avantages stratégiques des puissances alliées, pendant cette guerre, c’était qu’elles contrôlaient 86%du pétrole mondial. Le pétrole a toujours provoqué ou accompagné des guerres et presqu’aucun pays pétrolier n’y a échappé".

petrole1_3.mp3 petrole1.mp3  (246.13 Ko)




Par Simon Yefou (dernière modification le 09/05/2011)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le Bon Coin a 10 ans - 02/10/2016

1 2 3 4 5 » ... 11




Dans nos blogs :

L'UNICEF s'alarme: 1,4 million d'enfants risquent de mourir de faim dans quatre pays d'Afrique

Près de 1,4 million d'enfants peuvent mourir de la famine cette année au Nigeria, en Somalie, au Soudan du sud et au Yémen, selon le Fonds...



Le Podcast Journal sur :