Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

De Valence à Menton


A l'occasion des Journées européennes du patrimoine auxquelles il participe pour la première fois, le Cercle Blasco Ibáñez de Menton est présent ces 14 et 15 septembre 2013, de 10 à 12 h et de 14 à 17 h, à la villa Fontana Rosa où a vécu le grand écrivain espagnol Vicente Blasco Ibáñez mort il y a 85 ans.


Photo (c) Colette Dehalle
Photo (c) Colette Dehalle
Des visites commentées de la villa ont lieu à 11 h et à 15 h le samedi 14 et le dimanche 15 septembre. Stéphane Montalto, meilleur ouvrier de France, effectuera une démonstration de fabrication de balustres.
Les membres du Bureau du Cercle Blasco Ibáñez se tiendront à la disposition des visiteurs pour leur donner toutes les informations relatives à l'auteur et à sa vie sur la Côte d'Azur et également leur faire découvrir le cadre dans lequel a vécu l'écrivain, 6 avenue Blasco Ibáñez, dans le quartier de Garavan.
Vicente Blasco Ibáñez, écrivain, journaliste et homme politique, est né à Valence, le 29 janvier 1867. Sa vie fut une succession de combats divers. Républicain convaincu, il supportait très mal le régime de son pays, la monarchie avec Alphonse XIII. Surtout depuis que ce dernier avait pour président du Conseil des ministres Miguel Primo de Rivera y Orbaneja, arrivé à ce poste par le coup d’État du 13 septembre 1923 dont il avait été l'auteur à Barcelone. Rivera démissionna le 28 janvier 1930, puis s'exila à Paris où il mourut le 16 mars 1930. Ainsi l'existence de Vicente Blasco Ibáñez vit se succéder emprisonnements, amnisties, bannissements et exils. Et quelques pamphlets parus dans les années 1920, tels que "Alphonse XIII démasqué, la terreur militariste en Espagne" "Ce que sera la République espagnole", n'étaient pas faits pour arranger sa situation.
A plusieurs reprises, il avait donné des séries de conférences en Argentine, portant sur des sujets aussi variés que Napoléon, Wagner, les peintres de la Renaissance, la Révolution française ou la cuisine notamment. Et cet homme infatigable eut l'idée d'emmener dans ce pays qu'il connaissait, une soixantaine de familles valenciennes pour leur faire travailler en location les terres qu'il avait achetées, elles pourraient s'en rendre propriétaires avec les bénéfices obtenus. Pendant trois ans à partir de 1911, il s'occupa de Nueva Valencia et Cervantes, les deux colonies qu'il avait fondées, malheureusement le projet échoua. L'écrivain revint ruiné en Espagne et les paysans restèrent en Argentine. Actuellement, ces deux localités existent encore et poursuivent des cultures que ces Espagnols y ont introduites.

Un écrivain à la vie bien remplie

Blasco Ibáñez vint pour la première fois sur la Côte d'Azur à la fin de l'été 1917, il s'arrête d'abord à Nice où il séjourne en plusieurs endroits. Ce qui lui inspirera "Mare Nostrum", quelques mois plus tard, dont sera tiré un film tourné par Rex Ingram. L'année suivante, c'est Monaco, suit un roman "Les ennemis de la femme" qui se passe à Monte-Carlo. Ensuite, il reviendra à Nice après un séjour en Argentine, cette fois il songe à s'établir dans la région car il n'a plus aucun souci financier. C'est ainsi que son choix se porte sur "Fontana Rosa" à Menton, près de la frontière italienne. Le 25 août 1925, il se rend donc acquéreur d'une propriété qui avait appartenu précédemment à un Allemand et avait été mise sous séquestre. Il s'y installe avec sa seconde épouse et y restera jusqu'à sa mort le 23 janvier 1928. Il y fait effectuer maintes transformations et embellissements n'hésitant pas à acheter des terrains voisins pour agrandir son bien au milieu d'une végétation qui lui rappelait sa terre natale de Valence.
"Le jardin des romanciers" lui tient particulièrement à coeur, c'est un ensemble de sculptures dues à l'artiste d'origine russe bien connu dans la région Leopold Berstamm. Ce qui lui permettra de rendre hommage aux écrivains qu'il admire le plus, au nombre desquels Cervantès, Balzac, Zola, Hugo, Shakespeare, Dickens, Dostoïevski, Tolstoï, Flaubert et même Wagner.
La maison comportera une salle de cinéma dont il était très amateur. Quelques-uns de ses romans ont été portées à l'écran et ont vu triompher de grands acteurs de l'époque dont Greta Garbo et Rudolf Valentino. C'est ainsi qu'avec ce dernier, Rex Ingram réalise en 1921 Les quatre cavaliers de l'Apocalypse ; en 1922, c'est Fred Niblo pour Arènes sanglantes ; le même metteur en scène réalise en 1926 La Tentatrice avec Greta Garbo et la même année on retrouvera la Divine dans Le Torrent, de Monta Bell. Ceci pour ne citer que les films tournés du vivant du romancier. A Fontana Rosa, il a reçu tout ce que l'époque comptait de célébrités, tant artistiques ou littéraires que politiques.
Cette vie trépidante consacrée à un travail intense, romans mais aussi articles, eurent raison de sa santé et au retour d'un voyage à Paris, il s'éteint à la villa dans la nuit du 23 janvier 1928. Le 31 octobre 1933, sa dépouille est transférée au cimetière civil de Valence, sur le croiseur espagnol Jaime 1er. Il faut rappeler qu'entretemps la monarchie a cédé la place à la Seconde République. Le vieil ennemi de Blasco Ibáñez Alphonse XIII a dû partir en exil le 14 avril 1931 sans abdiquer toutefois. La voie sur laquelle se trouve Fontana Rosa s’appelle boulevard Vicente Blasco Ibáñez depuis le 6 février 1964. Ceci par décision du Conseil municipal de Menton, sur la demande du Cercle Cervantès de Nice. Fontana Rosa qui avait longtemps été laissée à l'abandon a été restaurée ces dernières années et les visiteurs pourront apprécier cette demeure à l'occasion des Journées européennes du patrimoine.

14/09/2013




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :