Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Colette Dehalle
30/10/2008

De la lande écossaise aux rives méditerranéennes


L'Opéra de Nice ouvre sa saison avec une nouvelle production de Macbeth, mélodrame en 4 actes de Verdi sur un livret de Francesco Maria Piave et quelques adjonctions d'Andrea Maffei. L'œuvre, commandée pour le carnaval, fut créée à Florence, au Teatro della Pergola, le 14 mars 1847.


Giuseppe Verdi
Giuseppe Verdi
Elle était fort attendue par un public impatient et connut immédiatement le succès. Ce qui ne fut pas tout à fait le cas quand l'opéra fut repris en français à Paris, où on annonçait Macbeth, opéra en 4 actes, imité de Shakespeare, paroles de MM. Nuitter et Beaumont au Théâtre lyrique impérial le 19 avril 1865. Ledit théâtre était d'ailleurs situé à l'emplacement de l'actuel Théâtre de la Ville. La version actuelle qui reprend celle de Florence a été donnée à la Scala de Milan le 28 janvier 1874. Entre-temps, l'œuvre avait été représentée à Madrid en 1848, Vienne 1849 et même au Niblo's Garden de New York en 1850.
Le librettiste favori de Verdi s'inspirait d'une tragédie de William Shakespeare, écrite en 1605 et publiée en 1623. Macbeth
 a réellement existé, c'est un roi d'Écosse qui a régné de 1040 à 1057, même si le dramaturge anglais avait quelque peu transformé son histoire. C'était la première fois que Verdi s'intéressait à cet auteur et il le fera deux fois encore, avec Otello qui suit le drame éponyme et Falstaff, son dernier opéra écrit à 80 ans, lequel emprunte aux Joyeuses Commères de Windsor. Il fut aussi inspiré par le Roi Lear mais le livret de Salvatore Cammarano et Antonio Somma qui devait conduire à un opéra en 4 actes est resté inachevé.
L'univers hallucinant de Macbeth où paraissent des sorcières, où le grotesque côtoie le sublime, avait tout pour séduire le jeune compositeur de 34 ans à une époque où le drame romantique qui avait été fortement influencé par Shakespeare n'était pas passé de mode. Les amateurs d'opéra où les histoires d'amour, de préférence contrariées, fleurissent, avaient de quoi être surpris. Le sujet est noir et on y parle de pouvoir et de sa conquête à tout prix, d'un homme faible et de son épouse manipulatrice, dans une atmosphère cruelle où coule le sang.

Un thème éternel

Verdi n'était pas le premier compositeur à s'intéresser à Macbeth. Avant lui, l'Autrichien Franz Aspelmayr 1777, l'Anglais Sir Henry Rowley Bishop 1819 et Hippolyte Chélard 1827 avaient été tentés par le sujet. Ce dernier mettait en musique la tragédie lyrique en trois actes de Claude Joseph Rouget de Lisle.
Après Verdi, d'autres compositeurs s'intéressèrent à ce personnage, l'Allemand Taubert en 1857, quant à l'Italien Lauro Rossi, il transpose Macbeth en Norvège sous le nom de Biorn en 1877. Ernest Bloch a composé en 1910 un Macbeth suivant la traduction française qu'Edmond Fleg avait faite de la pièce de Shakespeare. Nicholas Comyn Gatty qui s'était beaucoup inspiré de son compatriote dramaturge se pencha sur Macbeth en 1920 mais il ne semble pas que son oeuvre ait été jouée. L'Anglais Lawrence Collingwood en 1934, le Russe Alexander Goedicke en 1944, Halpern en 1965 et le Danois Herman D. Koppel en 1970, prouvent, même si leurs compositions n'ont pas eu une large diffusion que le thème fascine toujours et partout. On retiendra aussi qu'Emile Goué avait composé et joué en octobre 1944 à l'Oflag XB de Nienburg an der Weser où il était prisonnier depuis 1940, une suite devant accompagner le spectacle de Macbeth.
Le cinéma n'a pu, lui non plus, rester indifférent. En 1948, Orson Welles réalise et joue le rôle titre. En 1957, Akira Kurosawa revient sur le sujet avec Le Château de l'araignée qu'il situe dans le Japon médiéval. Puis ce seront en 1971 The Tragedy of Macbeth de Roman Polanski, Macbeth de Philip Casson en 1979. En 1987, Claude d'Anna filme l'opéra de Verdi.
Même la bande dessinée est séduite. Enfin le sujet suscite quelques pièces de théâtre dont Macbett d'Eugène Ionesco en 1972. L'œuvre représentée à Nice est mise en scène par Marcelo Lombardero qui a une grande connaissance de la scène qu'il a fréquentée comme baryton et directeur artistique du prestigieux Colón de Buenos Aires.
La direction de l'Orchestre philharmonique de Nice et du Chœur de l'Opéra sera assurée par Marco Guidarini qui est un grand habitué de l'établissement. Ainsi servie et avec d'excellents interprètes, nul doute que les représentations de cette œuvre des plus sombres mais aussi des plus intéressantes du répertoire, fera date.


Macbeth à l'Opéra de Nice
4-6 rue Saint François de Paule
06364 Nice Cedex 4
Tél : 04 92 17 40 00

Vendredi 31 octobre, mardi 4 et jeudi 6 novembre à 20h
Dimanche 2 novembre à 14h30



Par Colette Dehalle (dernière modification le 31/10/2008)





1.Posté par Carla B le 31/10/2008 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre approche m'intéresse!

2.Posté par Nicky Kohl le 31/10/2008 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Madame Dehalle, vous semblez être partout, où vivez vous en réalité?

Nouveau commentaire :

Veuillez respecter la nétiquette.
Nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.

Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Expo "Cap Sosno" - 29/08/2017

Expo "Borderline" - 27/08/2017

Innsbruck en musique - 19/08/2017

On est stupéfié! - 17/08/2017

1 2 3 4 5 » ... 77





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :