Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
08/09/2011

Documents sur le 11 septembre


A l’occasion des 10 ans du 11 septembre, il est possible de visionner en ligne deux documents inédits, produits pour une soirée exceptionnelle sur ARTE par deux grands cinéastes: Daniel Leconte et Amos Kollek. Chacun a réalisé un film documentaire "tourné à chaud" à peine après les événements du 11 septembre, témoignages différents de ce drame.


Que reste-t-il du rêve américain ?

Dans "Que reste-t-il du rêve américain ?", Daniel Leconte* explore les bouleversements auxquels les américains doivent faire face après le 11 septembre.

De New York à Washington en passant par le New Jersey, ce voyage dans le temps nous entraîne au pied de ce qui reste des tours du World Trade Center, aux services postaux à l’époque sous haute menace pour cause d'anthrax, dans les bureaux des stratèges de Washington ou encore sur le campus de Princeton. Aujourd’hui, avec le recul de 10 ans ce grand reportage a valeur de document historique unique en nous faisant revivre de l’intérieur l’état de choc dans lequel l’Amérique s’est retrouvée.


* Daniel Leconte, journaliste, producteur. Il a reçu notamment le prix Albert Londres, pour "La Deuxième vie de Klaus Barbie".



Une gloire amère

Dans "Une gloire amère", Amos Kollek, exploite la carte blanche qui lui a été donnée.

Le cinéaste interroge ses amis, sa famille, les habitants de son quartier, des écoliers new-yorkais, et suit sa comédienne fétiche Anna Thomson, sur les ruines des tours jumelles et dans des rues hantées par la crainte de l'attentat. Entre fiction, réalité, Amos Kollek brouille les pistes et filme le New York qui tente (en vain ?) de se remettre du choc des attentats, mais aussi celui qui, dans sa permanence, suscite l'envie de filmer et de vivre. 10 ans après, cet essai documentaire provoque toujours une émotion rare.


* Amos Kollek, grand cinéaste. Son nom est indissolublement lié à celui de New York.


Par (dernière modification le 08/09/2011)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 58




Dans nos blogs :

Présidentielle 2017: La place du sport dans le programme des candidats

Le sport étant un sujet d’intérêt général, les candidats à la présidence de la République française se doivent de participer à la...



Le Podcast Journal sur :