Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
13/08/2014

Écoutez un regard décalé: Heureusement, il y a l'Ukraine!


L'actualité estivale n'a jamais été aussi riche. C'est vrai, d'habitude, il est toujours difficile de trouver des sujets intéressants à exploiter pendant l'été et c'est toujours l'occasion de ressortir les sempiternels marronniers. Mais cette fois-ci, ce n'est pas le cas. Cette fois-ci, tout au contraire, on ne sait pas quelle actu choisir, ou plus exactement quels conflits traiter. Celui de Syrie, entre Israéliens et Palestiniens, de Libye, sans oublier l'Ukraine. En parlant d'oubli, j'espère ne pas en avoir fait.


regard_decale_guerre_religions.mp3 Regard décalé guerre religions.mp3  (1.18 Mo)


A la lecture des médias, tout le monde intervient sur tout, grâce à une médiatisation que l'on peut penser à outrance surtout lorsque l'on essaie de ne plus faire réfléchir le lecteur ou le téléspectateur mais où on ne veut plus qu'il pense qu'avec ses tripes. Attention, danger! Évidemment ce sont les conflits religieux qui sont les plus représentés, alors chacun y va de sa diatribe sur le sujet. Pourtant, ce n'est rien de dire que le propos est complexe. Mais qu'à cela ne tienne, qu'arrêterait le journaliste qui doit absolument faire un papier sur le sujet: rien.

Alors on y va. Aujourd'hui, la majorité des conflits se déroule au Moyen-Orient, dans des pays de culture et religion musulmane, entre Chiites et Sunnites principalement mais pas seulement. En général dans les médias, les Chiites sont les méchants et les Sunnites, les gentils, mais alors là attention, ce n'est plus de la religion, cela devient de la politique. Puisque les seconds sont accusés par les premiers d'être "vendus au grand Satan", c'est-à-dire à l'Occident et aux États-Unis en particulier. Vous suivez toujours? Surtout qu'il ne faut pas oublier depuis la guerre civile syrienne, les Alaouites qui détiennent le pouvoir avec Bachar Al-Assad à leur tête. Et puis enfin, il y a les Djihadistes, ceux qui veulent être plus musulmans que les musulmans. Ceux qui veulent restaurer les anciens califats disparus depuis la fin de la Première Guerre mondiale.
Pendant longtemps les chrétiens se sont massacrés entre catholiques, protestants et orthodoxes. Pensant qu'ils avaient raison par rapport aux autres et qu'ils savaient mieux que les autres comment être un bon chrétien. Aujourd'hui que les chrétiens se sont calmés, ce sont les musulmans qui prennent le relais, avec des communautés qui se déchirent et s'entretuent entre eux.

Mais là non plus, pas plus qu'avec les autres religions on ne nous fera croire que c'est elles justement qui motivent les hommes. Non, ce qui motivent les hommes, c'est le pouvoir, l'argent, le goût de l'aventure pour la jeunesse, quitte à tuer pour cela. Ce n'est certainement pas l'amour pour un dieu quel qu'il soit.
Les chrétiens ont mis plusieurs siècles à se respecter entre eux. Et les musulmans, maintenant qu'ils n'ont plus la colonisation à reprocher aux Occidentaux, combien de temps mettront-ils à accepter les différences qui composent l'Islam?

L'avenir est sombre. Si la colonisation n'existe plus en tant que telle, la mondialisation fait que les intérêts des uns et des autres sont extrêmement imbriqués et que cette implication est voulue par les deux parties, quoi qu'en disent certains. Permettant ainsi à d'autres de l'exploiter comme un prétexte au Djihad.
Heureusement, il y a la guerre civile en Ukraine, où pour l'instant le motif religieux n'a pas encore été cité. Pour l'heure, sauf celui de l'éternelle lutte entre occident et orient l'a été, à la sauce européenne, pour tenter de justifier les morts.
Encore une fois, il n'y a que la volonté des hommes derrière ces horreurs.
Et pendant ce temps là, l'humanité continue à souffrir et à mourir.


Par (dernière modification le 13/08/2014)





1.Posté par aliciabelmondo le 13/08/2014 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VOTRE ATTENTION Bonjour vous êtes a la recherche pour relancer vos activités pour la réalisation ...  

Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :