Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
18/01/2011

Edito : Ecoutez un regard décalé


La Tunisie vit-elle un moment historique ? Sommes-nous témoins d'un tournant dans l'histoire de ce pays ? Ou n'est-ce qu'une mascarade où "l'on reprend les mêmes et on recommence" ? Beaucoup de questions pour l'heure sans réelles réponses, tellement la situation semble évoluer rapidement. Et c'est tant mieux.


Edito : Ecoutez un regard décalé
Après le départ surprise vendredi du président Ben Ali, la mise en place d'un nouveau gouvernement lundi, avec des membres de l'ancien cabinet, en a laissé dubitatifs plus d'un. Mardi, on a appris que les ministres de l'opposition et de la société civile qui avaient accepté d'entrer dans la nouvelle coalition ont déjà démissionné. L'ancien et actuel Premier ministre demande qu'on leur laisse du temps et qu'on leur fasse confiance car ces anciens ministres de Ben Ali auraient les mains propres. Ces efforts demandés seront difficiles à faire accepter à la population qui aimerait certainement que pour une fois ce ne soit pas elle qui doit en faire – des efforts, mais plutôt cette caste politique qui semble avoir déjà largement profité de la situation. Tout va donc très vite. Le vent qui souffle sur le Maghreb aujourd'hui est très stimulant. Les événements tunisiens sont suivis de très près par les Etats voisins, en vérité inquiets des conséquences éventuelles sur leur pays. Ils n'ont peut-être pas tort. Mais ce vent stimulant est aussi meurtrier. Les immolations dont nous sommes actuellement les témoins sont effrayantes de désespoir. Par définition, l'immolation est un acte de protestation éminemment politique. Elle porte en elle tout un symbole de détresse spectaculaire et me fait penser à ce mot de Voltaire : "Souvent le désespoir a gagné des batailles". Espérons que ce soit le cas aujourd'hui.

Y aura-t-il au Maghreb un effet dominos comme nous l'avons vu en 1989 pour les pays d'Europe centrale et orientale, maintenus sous la coupe du communisme pendant une quarantaine d'années ? Réfractaires à toute ouverture, les dirigeants de ces pays d'Afrique du nord, trop confiants dans leur capacité à éviter le pire sont manifestement surpris de ce qui se passe et n'ont préparé aucunes stratégies quelles qu'elles soient. L'effet de contagion apparaît comme un des facteurs essentiels du danger qui les menace, corollaire d'une dissidence, d'une opposition qui manquent encore parfois d'expérience mais qui manifestement semblent apprendre très vite. Surtout et comme en 1989, c'est la mondialisation qui poussera les populations à réagir, c'est l'envie du même confort que les Européens, d'une qualité de vie acceptable qui poussera les populations à se révolter. On s'inquiète des conséquences de la propagation d'un islam radical mais celui-ci sera-t-il aussi fort et puissant que l'envie de vivre honorablement ?

Comme il y a une dizaine d'année, il semble que les dirigeants français et européens soient passés tout à fait à côté de l'histoire. En 1989, le président François Mitterrand n'a pas vu venir les événements et n'a pu que prendre en cours le train de l'histoire, englué qu'il était dans son éducation et ses habitudes intellectuelles. Concernant le président Nicolas Sarkozy et la diplomatie française, ce n'est pas mieux. Ce qui est surtout regrettable dans cette affaire, c'est cette quasi incapacité qu'ont les politiciens et les diplomates à reconnaître qu'ils n'ont rien vu venir. Au mieux le reconnaissent-ils mais en précisant que personne n'a pu faire mieux qu'eux. C'est pathétique et triste. Car eux sont censés avoir les renseignements que les autres n'ont pas, eux sont censés avoir des conseillers, spécialistes de dossiers complets sur des questions diverses et variées. Sans parler de ce manque d'humilité qui leur fait perdre toute crédibilité.

tunisieevenementshistoriques.mp3 Tunisie_evenements_historiques.mp3  (3.1 Mo)




Par (dernière modification le 18/01/2011)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 11




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :