Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
13/05/2011

Edito : Ecoutez un regard décalé


Est-ce parce qu'on entend beaucoup parler ces derniers temps du Parlement européen que celui-ci a décidé de plus encore communiquer sur ses actions ? Ou est-ce parce que celui-ci joue un rôle de plus en plus important au sein de la sphère bruxelloise ? Entre "affaires" et actions politiques, le Parlement européen est de plus en plus sur le devant de la scène.


Edito : Ecoutez un regard décalé
J'exagère à peine et ne m'en plaint pas car celui-ci représente la seule organisation d'élus de l'Union européenne, ce qui n'est pas fait pour me déplaire. Ne reproche-t-on pas régulièrement à Bruxelles d'être trop technocrate, trop éloignée des citoyens ? Depuis le traité de Lisbonne, le Parlement a pris plus d'importance à travers de nouvelles prérogatives législatives et c'est tant mieux. De plus en plus, le Parlement peu parler d'égal à égal avec le Conseil de l'Union européenne qui regroupe lui les représentants des Etats membres, ce n'est pas rien. On peut le voir actuellement avec la volonté de certains pays de modifier les accords de Schengen, les députés ont leur mot à dire. Il semble que les Etats membres doivent désormais passer sous les fourches caudines des parlementaires qui a priori ne sont pas emballés par les premières propositions du commissaire Cecilia Malmström. On pourrait tout autant citer les sérieuses critiques adressées par ces mêmes députés – s'impliquant de plus en plus dans la politique extérieure de l'Union - à la Haute représentante de la diplomatie européenne, tout en saluant il est vrai la décision de Catherine Ashton d'ouvrir à Benghazi en Tunisie un bureau de représentation, là où se jouent les événements.

Mais le Parlement a su aussi se faire remarquer de façon beaucoup moins valorisante. Personne n'a oublié l'affaire révélée en mars par le journal anglais Sunday Times. Celui-ci avait approché trois députés pour leur proposer en échange de sommes d'argent d'aider à faire voter certaines lois. Le Parlement, à la réputation entachée de corruption, a réagit en faisant voter un texte pour rendre plus transparentes les relations entre les groupes de lobbies et les députés européens et en en établissant une liste. Il faut toutefois relativiser ce succès car 60% de ces cabinets de lobbying ne sont pas enregistrés officiellement auprès de l'Union. Pourtant, l'enjeu est d'importance, lorsque l'on voit aujourd'hui, la guerre qui est menée entre le parlement européen et les lobbyistes des grands groupes alimentaires par exemple qui se battent sur la nomenclature des étiquettes des produits alimentaires.

Et ce n'est pas le seul scandale du moment. Cette semaine, c'est une des vice-présidente du Parlement européen qui a été obligée de donner sa démission. Comme son collègue ministre allemand de la Défense, Silvana Koch-Mehrin est accusée de plagiat lors de la rédaction de sa thèse de doctorat d'histoire économique, obtenue en 1999. Et c'est sans parler du député Bruno Gollnisch qui s'est vu retirer son immunité parlementaire pour la deuxième fois en moins de 10 ans pour des propos jugés racistes, décision approuvée à la majorité par ses collègues. Décidément on ne s'ennuie pas au Parlement européen.

Enfin, faut-il rappeler le débat ouvert sur Strasbourg, l'autre capitale européenne, dont certains députés aimeraient bien se débarrasser sous des prétextes tous plus fallacieux les uns que les autres : protection de l'environnement et économie budgétaire. Le débat est simple, d'un côté des députés sont fatigués de faire des aller retour entre Bruxelles et Strasbourg et tentent par conséquent de trouver les arguments qui touchent en ce début de millénaire, d'autres, rappellent que Strasbourg accueilli en son temps le premier Parlement européen, qu'elle en est le siège officiel et qu'il n'y a pas de raison que Bruxelles prime sur la capitale alsacienne. Les Français et les élus locaux en avant-garde, ont évidemment surtout peur de perdre la manne financière de cette transhumance administrative. Il faut avouer que tout cela ne semble pas très pratique. Les eurodéputés siègent quatre jours par mois à Strasbourg et le reste du temps doivent être présents à Bruxelles pour participer aux commissions.

Les eurodéputés sont conscients de la nécessité de communiquer. C'est pour cela qu'ils ont voté le budget nécessaire pour la mise en place d'un nouveau site d'informations : "Le Parlement européen en action" tout en assurant l'indépendance éditoriale du contenu. Il s'agit donc de mieux communiquer afin de faire connaître les activités du Parlement européen surtout lorsque l'on sait que celui-ci joue un rôle désormais encore plus important que les parlements nationaux.

editopodcastjournal130511.mp3 editopodcastjournal130511.mp3  (4.16 Mo)




Par (dernière modification le 13/05/2011)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 11




Dans nos blogs :

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...



Le Podcast Journal sur :