Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
07/12/2016

Élection de Donald Trump aux États-Unis: Vers la fin du TAFTA?


L'arrivée à la Maison Blanche de Donald Trump n'arrange pas les affaires de l'Union européenne. A ce titre, son élection signe sans doute la fin des négociations sur le très controversé traité de libre-échange transatlantique (TAFTA). Souvent appelé grand marché transatlantique.


Illustration. Image du domaine public.
Illustration. Image du domaine public.

tafta.mp3 Tafta.mp3  (358.69 Ko)


Durant toute sa campagne, Donald Trump a par ailleurs tenu un discours fortement protectionniste, affichant son hostilité au projet porté par Barack Obama. En estimant que les travailleurs américains en seraient les grands perdants. En effet, Donald Trump s'est montré à de nombreuses reprises très critique envers le TAFTA tout au long de sa campagne électorale, et n'hésitera pas à s'en désengager s’il n'obtient pas satisfaction.

Dans une interview accordée à l’agence de presse russe Rossiya Segodnya, l’économiste Helge Pedersen s’exprime sur les conséquences probables de la l'arrivée à la Maison Blanche de Donald Trump, notamment dans le cadre du partenariat transatlantique pour le commerce: "À mon avis, les résultats des élections présidentielles aux États-Unis auront un impact négatif sur les négociations (sur le TTIP, ndlr), compte tenu de la rhétorique antimondialisation de Donald Trump. Sans doute, il sera désormais plus difficile de clore les négociations", a-t-il souligné.

"Je me suis toujours beaucoup investie pour la conclusion d'un accord de libre-échange avec les États-Unis, nous avons bien avancé dans les négociations, mais maintenant elles ne peuvent être conclues", a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel, le 17 novembre 2016, à l'occasion de la visite d'adieu de Barack Obama à Berlin, rapporte le site lexpress.fr, souhaitant cependant "pouvoir y revenir un jour", et d’ajouter: "Ce qui nous unit, c'est la conviction commune que la mondialisation doit être organisée humainement, politiquement, mais qu'il n'y a pas de retour possible au temps d'avant la mondialisation".

Il faut rappeler que les négociations en vue de créer une zone de libre-échange transatlantique pour un marché de près de 800 millions de consommateurs ont débuté en 2013. Douze cycles de négociations ont déjà eu lieu entre la Commission européenne et le département du commerce américain. Mais ce traité a été fortement critiqué par la population et les représentants politiques. Au sein de l’UE, les voix étaient de plus en plus nombreuses pour s'y opposer (une pétition anti-TAFTA a rassemblé plus de trois millions de signatures), en raison d'inquiétudes sur une baisse des normes sociales, écologiques et de santé de l'Europe.
Aux États-Unis, en 2014, 53% des Américains se disaient favorables au TAFTA. Mais, aujourd'hui, ils ne sont plus que 18%, selon un récent sondage YouGov.




Par (dernière modification le 07/12/2016)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 12





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :