Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
04/07/2016

En 2015, un défenseur de l’environnement tué tous les deux jours - 2


Parmi les cas les mieux étayés, l’ONG a constaté que 16 morts étaient liées à des groupes paramilitaires, 13 à l’armée, 11 à la police et 11 à des services de sécurité privée. De plus, elle estime que peu d’éléments indiquent que les autorités ont réellement enquêté sur les crimes ou poursuivi les responsables.


Complicité des autorités et criminalisation des activistes

defenseurs_tues_2015.mp3 Défenseurs tués 2015.mp3  (824.49 Ko)


A l’inverse, le rapport souligne que la criminalisation des activistes est devenue de plus en plus courante, notamment dans les pays africains comme le Cameroun, le Sierra Leone, Madagascar et la République démocratique du Congo. Les gouvernements et entreprises y marginalisent les défenseurs de l’environnement et retournent l’opinion publique contre eux en les qualifiant d'opposants au développement.
Or, l'ONG rappelle que la protection des militants écologistes est vitale, non seulement dans un souci de justice et de garantie des droits fondamentaux, mais aussi dans un objectif de survie collective. En effet, ceux-ci tentent, au péril de leur vie, de défendre les ressources de la planète, dont l'avenir de l'humanité dépend.

L'ONG estime dès lors que les gouvernements, les entreprises et la communauté internationale doivent prendre des mesures pour protéger les militants, mais aussi pour enquêter sur les crimes commis à leur encontre et poursuivre les responsables, tout en dévoilant les intérêts politiques et économiques qui les ont motivés. Elle met également l'accent sur le droit des victimes et de leur communauté à obtenir réparation ainsi que sur l'importance du dialogue lorsque celles-ci se prononcent contre les projets imposés sur leurs terres. Enfin, Global Witness estime que, pour parvenir à faire diminuer la violence contre les défenseurs de l'environnement, il faut lutter à la source contre la corruption et contre l'exploitation illégale des ressources naturelles tout en favorisant la reconnaissance des droits terriens aux communautés.




Par (dernière modification le 02/07/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Guerres hors la loi - 14/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 55




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :