Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
18/03/2015

Environnement, il faudra désormais compter avec l'Afrique

Écoutez un regard décalé


Pour diverses raisons, j'ai été amenée à m'intéresser au journalisme environnemental. Sans réel intérêt pour moi jusqu'alors et pourtant pas insensible à la cause écologique, je me suis rapidement aperçue que cette thématique journalistique n'attirait guère et n'était pas plus que cela représentée dans les médias.


regard_decale_journalisme_vert.mp3 Regard décalé journalisme vert.mp3  (475.34 Ko)


Pourtant nul ne peut contredire que l'environnement est un sujet fondamental à notre époque et pour l'avenir de notre planète. Et pourtant.... Tapez sur un moteur de recherche quelconque "journalisme environnemental" ou "journalisme vert", peu en sortira. Vous allez me dire que cela n'est guère surprenant avec le peu d'intérêt porté par nos politiciens et nos concitoyens à la question. Pas faux. En pleine crise économique où tous nous luttons pour conserver nos acquis professionnel, matériel, etc... l'écologie semble être redevenue la cinquième roue du carrosse. Je ne voudrais pas effrayer outre mesure, mais ce schéma de désintérêt est assez caractéristique de celui des pays en voie de développement... tout cela n'est pas très rassurant.

Il faut néanmoins rester optimiste, en fin d'année, avec la conférence du climat qui doit se tenir à Paris, nous devrions raisonnablement penser que l'information sur l'environnement et plus particulièrement sur le réchauffement climatique devrait déborder de nos médias habituels. Même si ces derniers n'ont pas saisi l'occasion avec la conférence que vient de tenir les différents ministres de l’Écologie et de l'Environnement africains au Caire. Ah... vous ne le saviez pas? A dire vrai cela m'aurait complètement échappé si je n'avais fait quelques recherches sur la question. Les 4 et 5 mars derniers se sont réunis au Caire les ministres concernés mais aussi la Française Annick Girardin secrétaire d’État au développement et à la Francophonie. Petit clin d’œil au passage pour rappeler que nous fêterons la Fête de la Francophonie le 20 mars, c'est-à-dire vendredi. Il serait d'ailleurs intéressant de comprendre pourquoi les plus hautes autorités de l’État associent la Francophonie avec le développement durable. Il est vrai que l'Organisation Internationale de la Francophonie détient en son sein un Institut de la Francophonie pour le développement durable lui aussi malheureusement peu connu en dehors des spécialistes, fait regrettable puisqu'il est riche en informations. Mais revenons à cette conférence au Caire qui a si peu fait la une des journaux français pourtant peu de temps après l'appel de Manille du président Hollande le 26 février. Une fois acquis que le dérèglement climatique est source de pauvreté et de conflits et que là aussi l'Afrique a un rôle fondamental à jouer, il n'aurait par conséquent pas été inintéressant de s'intéresser à l'événement. Même s'il est vrai que le rendez-vous de New York en septembre 2014 et surtout évidemment celui de Paris cette année ont été et devrait être les deux principaux points d'orgue du sujet qui nous concerne. Enfin ce n'est pas moi qui le dit, c'est Annick Girardin à ses homologues africains... ils ont dû apprécier à leur juste valeur. Pourtant que ce soient les ministres africains qui se réunissent sur cette question ne devrait pas passer inaperçu. Le continent longtemps considéré comme en voie de développement a semble-t-il décidé de s'impliquer dans l'environnement. Il était temps et c'est très bien ainsi. Car pour l'heure, il est manifeste que l'Afrique représente une sorte d'organe vitale de notre planète et sans elle, peu pourra se faire. Jusqu'alors occupée et pour certains pays toujours préoccupés par des questions qui ont pu pendant un certain temps paraître plus fondamentales, l'Afrique prend enfin conscience de l'importance des thématiques environnementales. Puisqu'encore une fois liées à tous les autres sujets tels que l'économie, les conflits qu'ils soient d'ordre sociaux ou frontaliers voire carrément de survie comme pour le cas très récent du Vanuatu. Désormais le développement durable doit être vécu comme un outil efficace pour plus de solidarité et de justice dans le monde. Oui, cela fait un peu bateau je vous le concède et pourtant c'est vrai.

Le désintérêt ou l'incompréhension de nos politiciens et de nos concitoyens pour les questions écologiques devraient nous alarmer. Alors que l'Europe et la France s'éloignent de ces questions de survie de notre planète, l'Afrique en général et certains pays en particulier les intègrent désormais dans leur politique générale comme n'importe quels pays développés. La tendance ne peut être ignorée.


Par (dernière modification le 17/03/2015)





1.Posté par LOBE le 22/03/2015 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Vanuatu n'est pas en Afrique.
(NDLR: merci pour votre remarque, justifiée par rapport au titre....  

Nouveau commentaire :

Veuillez respecter la nétiquette.
Nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.

Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Au spectacle ce soir - 28/05/2017

1 2 3 4 5 » ... 6





Dans nos blogs :

Marché mondial du café: le grain de la guerre

Seconde matière première la plus commercialisée dans le monde, le café est aujourd’hui plus que jamais le grain d’une guerre économique....



Le Podcast Journal sur :