Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
D.R.B.
30/11/2012

Erasmus 2014-2020


La commission de la culture et de l'éducation a adopté ce mardi le nouveau programme YES EUROPE (Youth Education Sport) qui regroupera désormais l’ensemble des programmes de l'UE dans le domaine de l’éducation, de la formation et du sport, Erasmus* pour l'enseignement supérieur. Plus de 5 millions d'étudiants, jeunes et moins jeunes, devraient bénéficier d'une mobilité et d'une coopération accrues au-delà des frontières grâce au soutien européen de 18 milliards d'euros pour la période 2014-2020.


Sauver Erasmus pour les étudiants de 2014-2020: YES we can, insistent les députés européens

"Je fais appel à tous les responsables qui parlent toujours de l'importance de l'éducation et de la formation pour mettre à la disposition de l'UE un budget adéquat. Nous prendrons nos responsabilités en tant que co-législateurs pour être à la hauteur de l'importance des programmes qui sont au cœur de la politique d'éducation", a déclaré Doris Pack (PPE, DE), présidente de la commission de la culture et de l'éducation.
Les députés ont modifié la proposition de la Commission et introduit un nouvel instrument de garantie de prêts pour les étudiants en master, ainsi qu'une gestion des bourses simplifiée. Pour la première fois, des programmes s'adressant spécifiquement aux sportifs bénéficieront d'un financement européen. Ils couvrent des activités de sport de masse aussi bien que des initiatives contre le dopage, la violence, la discrimination et l’intolérance.

L'UE se porte garant des prêts pour les étudiants en master mobiles

Les étudiants qui veulent continuer leurs études au niveau du master dans un autre pays membre auraient la possibilité de demander un prêt dont la garantie sera financée par un nouvel instrument du programme YES Europe. Pour qu’un étudiant en bénéficie, la durée de ses études dans un établissement étranger devra être de un à deux ans. Le niveau du prêt, tel qu'il a été voté par la commission de la culture, pourra aller jusqu’à 12.000 euros pour un master d’un an et à 18.000 euros pour un cycle de deux ans.
Les députés précisent également que ce nouvel instrument ne remplacera pas les autres bourses ou systèmes de financement des études au niveau local, national ou européen, mais il s’agira d’un financement complémentaire. Des conditions spéciales, favorables à l’étudiant, devraient régir ce type de prêts: des taux d’intérêt réduits, des "périodes de grâce" pour le remboursement (minimum 12 mois après la fin des études), ou l’élimination des garanties supplémentaires des parents.

La jeunesse, troisième volet du programme

Les actions relevant du domaine de la jeunesse devraient bénéficier d’un financement spécifique avec une ligne budgétaire spéciale, selon les députés. Ils proposent une architecture fondée sur trois volets, en introduisant un chapitre spécial concernant la jeunesse, outre les chapitres dédiés à l’éducation, à la formation et au sport. Des objectifs spécifiques pour ce domaine sont détaillés dans le texte adopté.
Les députés veulent que l'UE continue à utiliser des labels actuels pour les différentes actions de ces trois volets: Erasmus pour la mobilité dans l’enseignement supérieur, Grundtvig pour la formation des adultes, Leonardo da Vinci pour la mobilité dans l’enseignement professionnel ou Jeunesse en action pour les actions prévues sous le nouveau chapitre Jeunesse.

L’enveloppe financière et la gestion au niveau national

Les députés ont misé sur une modernisation des programmes et des méthodes de gestion pour faire un meilleur usage dumontant total proposé par la Commission pour les sept années du programme à partir de janvier 2014. Il s’élève à plus de 18 milliards d’euros dont un peu plus d’un milliard d’euros proviendra de différents instruments d’aide extérieure, car le programme est élargi à la coopération avec les pays tiers. Des seuils minimums garantis ont été votés pour chaque action du programme, respectivement 83,4% pour l’éducation et la formation, 8% pour la jeunesse et 1,8% pour le sport.
La gestion au niveau national sera assurée par les agences nationales. Selon les dispositions votées par les députés, chaque pays membre pourra décider si une ou plusieurs agences nationales seront chargées de la gestion du programme.

Le texte adopté sera soumis au vote de la plénière en janvier 2013 et il devra être ensuite adopté formellement par le Conseil européen.

* Erasmus pour tous est le nouveau programme de l’UE pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport proposé par la Commission européenne le 23 novembre 2011.


Par D.R.B. (dernière modification le 28/11/2012)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Guerres hors la loi - 14/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 55




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :