Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Laurent Fradon
16/05/2013

European Le Mans Series 2e Round: 3 heures d’Imola

Vos articles dans votre Podcast Journal


Les concurrents de l'European Le Mans Series disputeront la deuxième manche de la saison en Italie sur l'Autodromo Enzo & Dino Ferrari à Imola les 17 et 18 mai 2013, où l’Alpine A 450 fera partie des favoris.


Photo courtoisie © DR
Photo courtoisie © DR
Après avoir signé le meilleur temps des essais officiels ELMS sur le circuit du Castellet l’Alpine A 450 terminait au pied du podium lors de la première course à Silverstone à cause d'une météo dantesque qui a obligé les commissaires à arrêter la course avant son terme pour des raisons de sécurité. Nelson Panciatici et toute l’équipe Signatech-Alpine, dirigée par Philippe Sinault, veulent continuer sur cette dynamique afin de réaliser, dès ce week-end à Imola, une performance à la hauteur de leur potentiel.

Nelson Panciatici, qui va découvrir la piste très technique d’Imola, s’est entrainé avec assiduité sur le simulateur Ellip6 qui reproduit les mêmes sensations que celles ressenties dans la voiture de course. Avec son ingénieur, ils ont passé en revue plusieurs types de réglages afin d’avoir une voiture efficace dès les premiers roulages. Ce circuit étant réputé comme très exigeant physiquement, Nelson a également suivi une préparation physique spécifique.

Même si la concurrence s’annonce rude Nelson se veut confiant: "Depuis le début de la saison nous avons montré notre niveau de performance que ce soit sur un tour ou dans les relais, nous voulons maintenant le concrétiser par un bon résultat et même si je ne connais pas le circuit, je me sens prêt. Au simulateur Ellip6, la piste a l’air très technique avec des virages et des chicanes assez complexes, mais avec Pierre Ragues, mon coéquipier, nous formons un équipage homogène et rapide, ce qui devrait nous permettre d’évoluer aux avants postes et de viser au moins un podium. Olivier, notre ingénieur a réussi à bien adapter notre Alpine A450 aux pneus Michelin et nous avons encore progressé dans leur gestion. Le programme de travail pour le Mans est déjà bien entamé et cela va nous aider dès ce week-end. Nous avons pris quelques points à Silverstone qui peuvent s’avérer être importants en fin d’année, à nous maintenant de recoller au peloton de tête en étant devant, je suis impatient d’être à Imola!"

Alpine revient en Endurance après 35 ans d’absence avec l’ambition de jouer les premiers rôles et représenter cette marque mythique procure à toute l’équipe une motivation des plus forte pour atteindre leurs objectifs. Nelson Panciatici voudra, à n’en pas douter, apporter sa contribution au renouveau sportif d’Alpine.


Par Laurent Fradon (dernière modification le 16/05/2013)




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le marathon azuréen - 22/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 18





Dans nos blogs :

"Dirty Fashion": Les dessous de la politique à bas prix dans l'industrie de la mode

Les géants de la fast fashion ont des comptes à rendre. Dans un rapport intitulé "Dirty Fashion", la Changing Markets Foundation dénonce la...



Le Podcast Journal sur :