Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Expo "Cap Sosno"


Jusqu'au 27 septembre 2017, une quinzaine de sculptures monumentales en métal de Sacha Sosno (1937-2013) sont installées à ciel ouvert sur la Promenade des Arts qui longe le port jusqu'au Jardin de la paix à Saint-Jean-Cap-Ferrat.


Sculptures de Sacha Sosno. Photo-montage (c) Charlotte Service-Longépé
Sculptures de Sacha Sosno. Photo-montage (c) Charlotte Service-Longépé
cap_sosno.mp3 Cap Sosno.mp3  (988.36 Ko)

Cette exposition gratuite au gré des rues de Saint-Jean-Cap-Ferrat invite à une ballade artistique pendant laquelle les œuvres se confondent harmonieusement avec le paysage en se mettant mutuellement en valeur.

Sacha Sosno, sculpteur, plasticien français, figure de l'école de Nice est le concepteur de l’art de l’oblitération.
Considéré comme un artiste contemporain majeur, plusieurs de ses sculptures sont exposées sur la Côte d’Azur notamment à Menton, place St.Roch, une fontaine de sa création, qu’il appelle "structure mouillée". Le sculpteur a conçu également la première sculpture habitée au monde: "La Tête Carrée" qui abrite la bibliothèque municipale Louis Nucéra à Nice.

Sculpture de Sacha Sosno. Photo (c) Charlotte Service-Longépé
Sculpture de Sacha Sosno. Photo (c) Charlotte Service-Longépé
Propriétaire du domaine des Restanques de Bellon, produisant un vin de Bellet sur les collines de Nice, l'artiste avait créé dans son style très particulier les étiquettes de ses propres bouteilles.
L'exposition "Cap Sosno", hommage à l’artiste trois ans après son décès, fait découvrir le concept inventé par lui-même: "cacher pour mieux voir: l'oblitération", technique de création de formes sur plaques de métal peintes en jaune, rouge ou bleu.

Toutes ses œuvres sont oblitérées, c'est-à-dire qu'elles ont toutes une ouverture au milieu de la sculpture permettant au promeneur de voir au travers.

Sculpture de Sacha Sosno. Photo (c) Charlotte Service-Longépé
Sculpture de Sacha Sosno. Photo (c) Charlotte Service-Longépé
Les œuvres sont comme des cadres et selon le regard porté, les sculptures de Sosno ont pour toile de fond la nature, le port, la mer, le ciel et l'horizon. À chaque visiteur de s'approprier une œuvre pour créer sa propre interprétation.

"Les sculptures ont besoin d'air et la meilleure des galeries est la rue, la plage…" Sacha Sosno


29/08/2017




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Expo "Ecce Terra" - 18/11/2017

Le "Projet 99" - 29/10/2017

Noon, une voix en or - 23/10/2017

1 2 3 4 5 » ... 78





Dans nos blogs :

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...



Le Podcast Journal sur :