Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Expo "Les couleurs du bonheur"


Jusqu'au 9 octobre 2017, le Musée Cocteau de Menton rend un hommage appuyé et amplement mérité à Raoul Dufy ami de toujours de Jean Cocteau.


Photo montage (c) Charlotte Service-Longépé
Photo montage (c) Charlotte Service-Longépé
les_couleurs_du_bonheur,_dufy,_menton.mp3 Les couleurs du bonheur.mp3  (1.29 Mo)

Raoul Dufy (1877-1953) était surnommé par la communauté artistique "l'Enchanteur", un nom parfaitement justifié, car c'était un magnifique coloriste. En admirant ses tableaux, nous pourrions dire que c'était également un peintre de la joie de vivre.
Raoul Dufy a subi les influences des impressionnistes, des fauvistes et des cubistes avant de parvenir à un style qui n'appartient qu'à lui.

Il fut un artiste prolifique, touche à tout, à la fois peintre aquarelliste, illustrateur, graveur, céramiste, créateur de tissus, de cartons pour tapisseries et décorateur de théâtre. C'est par cette dernière activité dès 1920, pour les décors du spectacle "Le bœuf sur le toit" que Dufy s'est lié d'amitié avec Jean Cocteau.

Cocteau publiera un livre sur le travail de Dufy et dira de lui: "Raoul était un adorateur du soleil, l'emmagasinait, et l'expulsait sous forme de barques, de violoncelles, de vases de fleurs..."


Photo (c) Charlotte Service-Longépé
Photo (c) Charlotte Service-Longépé
L'exposition présente près de 300 œuvres regroupant tous les thèmes et toutes les facettes de son talent multiple: régates, courses hippiques, décors, fêtes, fleurs, paysages ainsi que des croquis pour l'impression de tissus.

Dans ce dernier domaine, Dufy entama une longue collaboration avec le fabricant de tissus et de soieries Bianchini-Férier qui fournissait la maison de haute couture avant-gardiste de Paul Poiret. Nous pouvons d'ailleurs admirer sur des mannequins les créations de Paul Poiret dans toute la splendeur des tissus inspirés par Dufy.

Photo montage (c) Charlotte Service-Longépé
Photo montage (c) Charlotte Service-Longépé
Raoul Dufy se mariera avec une Niçoise et il effectua de nombreux séjours sur la Côte d'Azur qui l'inspirera pour rendre les couleurs et la luminosité méditerranéenne.

En 1937, la compagnie d'électricité lui passa commande d'une fresque gigantesque encore aujourd'hui la plus grande peinture au monde dont les visiteurs peuvent admirer certains des tableaux qui composait les 250 panneaux de l'œuvre originelle; cette œuvre est dénommée "La fée Électricité".

"Peindre c’est faire apparaître une image qui n’est pas celle de l’apparence naturelle des choses, mais qui a la force de la réalité." Raoul Duffy


16/08/2017




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Expo "Ecce Terra" - 18/11/2017

Le "Projet 99" - 29/10/2017

Noon, une voix en or - 23/10/2017

1 2 3 4 5 » ... 78





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :