Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
27/07/2017

Football: le marché des transferts 2017 bat des records


L'intersaison est comme chaque année l’occasion pour les clubs de football professionnels de transformer leurs équipes. Joueurs, entraineurs et parfois même directeurs sportifs sont ainsi achetés ou échangés durant cette période de transferts que l'on appelle communément le mercato d'été. L'édition 2017 est en train de battre des records avec des contrats de plusieurs dizaines de millions d'euros.


Des sommes astronomiques

L'attaquant brésilien Neymar. Photo (c) Sergio Savarese
L'attaquant brésilien Neymar. Photo (c) Sergio Savarese

transferts_foot.mp3 Mercato.mp3  (159.18 Ko)


53 millions d’euros, c’est la somme qu'Arsenal vient de débourser pour recruter le footballeur français Alexandre Lacazette; le plus gros chèque jamais signé par le club de football anglais depuis sa création. Un véritable jackpot pour L'Olympique Lyonnais, le club d'origine du joueur et pour lui même car le jeune homme empochera un bonus de 7 millions d'euros en plus de son salaire.
Ce transfert dont le montant faramineux laisse dubitatif n'est pourtant que l'un des premiers d'une longue liste qui promet de étoffer davantage jusqu'aux dernières heures du mercato le 31 août 2017.

En effet, les négociations vont bon train entre les différents clubs désirant acquérir de nouveaux joueurs ou d'en laisser partir certains. Le défenseur Leonardo Bonucci a ainsi rejoint le club italien de l'AC Milan pour 40 millions d'euros; l'ancien joueur monégasque Bernardo Silva, 22 ans seulement a quant à lui signé avec Manchester City pour 50 millions.
Mais le plus gros transfert de l'histoire du football est en passe d'être signé par le club français du Paris Saint Germain.
La star brésilienne Neymar Jr pourrait si l'on en croit les rumeurs persistantes rejoindre le club parisien dans les prochaines semaines. Et ce contre le fameux chèque de 222 millions d'euros demandé par le FC Barcelone (son club d'appartenance) pour la clause libératoire de son contrat initial qui n'est pas encore arrivé à terme.
S'il est concrétisé, ce contrat hors norme pourrait faire basculer le foot-business dans une autre dimension. Ce serait en effet la preuve que toutes les folies sont dorénavant permises pour les équipes les plus riches en dépit du fair-play financier imposé par l'UEFA (Union des Associations Européennes de Football). Car les clubs ne doivent en principe pas dépenser plus d’argent qu’ils n’en gagnent afin de garantir leur pérennité et une équité dans les championnats.

Comment une équipe à petit budget comme l'EA Guingamp pourrait-elle rivaliser face à des machines à cash comme l'Olympique Lyonnais dont le budget annuel dépasse les 245 millions d'euros*?
Pourtant force est de constater que ces règles sont bien souvent contournées grâce à quelques astuces et montages financiers.


Pourquoi les joueurs coûtent-ils aussi cher?

Ces transactions que beaucoup trouvent indécentes amènent légitimement à se demander pour quelle raison les joueurs coûtent-ils aussi cher? La réponse est très simple.

Si les footballeurs coûtent cher c’est parce que, d’une part ils rapportent énormément d’argent aux clubs.
Les stars du ballon rond vont permettre d’attirer de nombreux sponsors et investisseurs qui n’hésiteront pas à payer afin de s'associer avec eux. Le Suédois Zlatan Ibrahimovic en est l’exemple parfait. Son arrivée au Paris Saint Germain en 2012 a permis au club parisien de gagner beaucoup d'argent en recettes publicitaires et a réconcilier l'équipe avec les fans de la première heure.

D’autre part les très bons footballeurs permettent d'améliorer les performances des équipes et de gagner des compétitions. Le Real Madrid a ainsi remporté la prestigieuse Ligue des Champions à quatre reprises et le championnat espagnol à deux reprises depuis l’arrivée du joueur portugais que le club espagnol avait recruté pour 94 millions d’euros en 2009. Un investissement coûteux mais finalement très rentable sur le plan sportif, qui a donnée des raisons à la concurrence d'imiter le club. Le club rival des madrilènes, l'Atletico Madrid ayant multiplié les achats de ce type peu après l'arrivée de Ronaldo.

Mais toute cette frénésie d'achat ne pourrait-elle pas à la longue faire oublier le véritable enjeu du football? Le sport.

* Source: Eurosport news





Par (dernière modification le 26/07/2017)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le marathon azuréen - 22/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 18





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :