Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
14/12/2014

Garz, des issues pour un chemin philosophique


La quête de sens, l'oubli de soi, des vicissitudes du quotidien, la recherche d'un idéal, ce sont quelques unes des thématiques abordées par Garz dans son nouvel album "Issues" sorti en octobre dernier.


Sortir du dédale

garz_album_issues.mp3 Garz album Issues.mp3  (674.61 Ko)


Matthieu Garczynski est un artiste à la croisée des chemins, pianiste, guitariste, auteur-compositeur, également proche du monde du théâtre. Présent musicalement depuis 2008 sous le nom de Garz, il tisse avec des fibres électro, pop-rock, les mailles d'un univers intense, une invitation au voyage. Descendant d'une famille d'origine polonaise, à laquelle il consacre une chanson "Garczynski", il est installé en Normandie depuis cinq ans où il multiple les collaborations aux événements locaux.

Avec cet album "Issues" au pluriel, dont la pochette est illustrée d'un labyrinthe, ce sont dix titres qui nous engagent, chacun à sa manière, à nous mettre en mouvement, à ne pas rester dans l'immobilité et la normalité peut-être prônées par un trop grand nombre d'autres productions.


Être quelqu'un d'autre

À la recherche d'un ailleurs, il est possible de s'égarer de façon passagère, puis de retrouver le fil, de cheminer vers une autre forme de vérité masquée dont on voudrait comprendre le sens. L'imaginaire de la nuit est également exploré, avec la figure du hibou dans les bois. Le titre "Jeune et jolie (France)" peut se lire à différents niveaux, celui d'un pays qui surprend le voyageur par sa beauté, du Mont Saint-Michel jusqu'aux massifs alpins.

La chanson "Quelqu'un d'autre (pas moi)", dont le clip vidéo a été réalisé par Alban Van Wassenhove et Garz, joue sur le fantasme de l'oubli de soi et le désir d'être un autre. Regardez le clip, il est à la fois drôle et onirique. En bref, si les issues sont multiples, le cheminement philosophique est quant à lui un unique bien commun entre nous tous, ce que l'album ne manque pas d'illustrer.


Par (dernière modification le 13/12/2014)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

33e Fête du Cinéma - 23/06/2017

Imany est de retour - 08/06/2017

1 2 3 4 5 » ... 75





Dans nos blogs :

Faut-il croire en la menace bots?

A l’heure où la crainte de la désinformation s’est immiscée dans le quotidien de chacun, où la question du chômage est implantée dans le...



Le Podcast Journal sur :