Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Lech Walassa Mulondani
18/12/2008

Horreur à Bukavu: une fillette de cinq ans violée et tuée


Lydie, cinq ans, a été violée et tuée par des inconnus dans la soirée de mercredi 17 décembre à Bukavu.
Cette fillette faisait partie d'une délégation familiale venue d'un territoire voisin de la ville pour assister à un mariage.


Horreur à Bukavu: une fillette de cinq ans violée et tuée

Selon la mère de la fillette, c'est vers 17 heures 30 que les membres de la famille ont constaté l'absence de Lydie alors que quelques minutes avant elle jouait dans la cour avec son frère. Madame Francine Nsimire a indiqué que le corps a été découvert ce jeudi dans la matinée par sa propre grande sœur. Le corps inanimé de Lydie gisait dans un champ situé à quelques mètres d'un centre d'accueil où la famille est logée. Ce corps a des blessures de couteau et des traces de viol. Ses bourreaux lui ont ligoté les mains et les bras. Ils lui ont même introduit une étoffe dans la bouche pour sans doute l'empêcher de crier. Le procureur de Bukavu qui est arrivé sur le lieu a ordonné l'évacuation du corps vers l'hôpital général de Bukavu. Une enquête a été ouverte pour établir les circonstances dans lesquelles cette fillette a été violée et tuée.

Stupéfaction et colère pouvaient se lire dans les regards de toutes les personnes qui s'approchaient de la maison située sur l'avenue du gouverneur en plein quartier résidentiel. Un pasteur protestant rencontré sur le lieu dit ne pas comprendre le mobile d'un tel acte mais comme Bukavu est une ville où l'on prie beaucoup, l'homme de Dieu attribue l'acte au démon qui rôde à l'approche des fêtes de fin d'année.
La ville de Bukavu connaît une forte croissance de viol sur les enfants, garçons et filles confondus. Le mois dernier, c'est un pasteur d'une église locale qui a écopé de quinze ans de prison pour une série de viol sur des enfants âgés entre six et 14 ans. La sentence a été jugée faible et fortement critiquée dans l'opinion qui souhaitait une sentence exemplaire pour décourager les violeurs. Ils courent les rues de la ville.



Par Lech Walassa Mulondani (dernière modification le 19/12/2008)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Guerres hors la loi - 14/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 55




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :