Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
31/07/2013

Instabilité du Birr éthiopien: Flambée vertigineuse des prix


Les conséquences de l’instabilité de la monnaie éthiopienne, le Birr, se ressentent chaque mois. Elles touchent tant les produits de première nécessité que les loyers. À Addis-Abeba la capitale, même les prix des loyers ont connu des changements au cours de ces quatre dernières années.


Instabilité du Birr éthiopien: Flambée vertigineuse des prix

birr_ethiopien.mp3 Birr_ethiopien.mp3  (183.88 Ko)


Il y a quatre ans, la capitale éthiopienne faisait encore partie des villes les moins chères au monde. Mais depuis quelques années, on note une augmentation croissante des prix. La dépréciation constante du taux de change entre la monnaie locale, le Birr éthiopien, et le dollar américain serait le principal facteur explicatif de cette dynamique bien que d’autres facteurs structurels existent.

L’une des conséquences majeures de l’instabilité de la monnaie éthiopienne est la flambée des prix sur les marchés. Cette flambée dépasse même la normale. En effet, le taux de change entre le Birr et le dollar est passé de 13 Birr éthiopien pour 1 dollar en 2010, à près de 20 Birr éthiopien aujourd’hui. Depuis, plusieurs secteurs ont été affectés.


Conséquences

L’immobilier a été le premier à payer un lourd tribut. Le loyer moyen mensuel, d’une villa avec trois pièces par exemple, est alors passé de 800 à 2500 USD en l’espace de trois ans par exemple. Les denrées alimentaires de premières nécessité telles que le riz, le pain, l’huile, la farine de blé, l’eau minérale, etc., ont vu leurs prix doublé ou triplé. D’autres produits tels que le sucre, connaissent des périodes de pénurie dans tout le pays. Cette situation se répète au moins une fois tous les deux ans.

En 2010, le gouvernement avait alors publié un décret, visant à uniformiser tous les prix des denrées de première nécessité sur le marché. Chaque marchand devait pour cela afficher une grille de prix à l’entrés de sa boutique. Des sanctions, telle que la fermeture temporaire de la boutique, étaient appliquées à quiconque ne se soumettait pas. Cette action avait permis d’endiguer la montée des prix sur une période courte. Mais comment cela a-t-il évolué depuis 2011 à nos jours? Il ne semble pas que le gouvernement ait continué dans cette direction car la solution n’était pas économiquement viable.

Cela étant, même au niveau des agences des Nations Unies, une revalorisation des salaires du personnel local payé en Birr a été annoncée: de 14 % à 20 % selon les catégories. Et du côté des expatriés en poste à Addis-Abeba, il est de coutume de revoir au moins une fois par an les salaires des employés de maisons. D’ailleurs ces derniers viennent souvent a réclamer des augmentations de salaires.

L’instabilité du Birr entraine une flambée de prix sans pareil sur le marché éthiopien. En dépit des mesures quand bien draconiennes, prises par le gouvernement en 2010, cette montée vertigineuse des prix n’a pas cessé d’inquiéter certains économistes, qui spéculent déjà sur un future "Monaco d’Afrique de l’Est" à l’image de Luanda, la capitale de l’Angola.


Par (dernière modification le 31/07/2013)









Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :