Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Publicité

Mercredi 23 Juillet 2014
13:54
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)

Euloge Aidasso

Interview du Dr Alfred Akakpo

18/08/2011
Lu par 1355 visiteurs web

De plus en plus d'hommes ont recours à des stimulants sexuels pris dans la rue pour améliorer leur performance sexuelle. Cette pratique est-elle sans conséquence sur la santé de ceux qui s’y adonnent ? Pour mieux comprendre ce qui pourrait advenir nous avons sollicité l’éclairage d’un spécialiste le Dr Alfred AKAKPO, médecin.


'Prendre les stimulants sexuels achetés dans la rue, c’est se donner lentement mais sûrement la mort'

Comprimés bleus. Photo (c) S. Elefant
Comprimés bleus. Photo (c) S. Elefant

beninsexe4.mp3 beninsexe4.mp3  (331.46 Ko)

Docteur Alfred AKAKPO avant de parler des conséquences éventuelles que pourraient avoir l’utilisation des produits dits stimulants sexuels, est-ce que scientifiquement un produit peut augmenter des performances sexuelles ?

Dr Alfred AKAKPO : Les produits dits stimulants sexuels présentés dans sa forme moderne devraient normalement augmenter les performances sexuelles. Dans les prescriptions médicales, le retour de l’information des utilisateurs c’est qu’effectivement ils ont une satisfaction. Nous avions l’habitude d’utiliser certains produits qui sont des produits genre androgène puisque ce sont des stimulateurs ; des hormones masculines ont prouvé leur efficacité avec les utilisateurs. Aujourd’hui la gamme de produits stimulants sexuels utilisés donnent des résultats suivant les personnes. Sur le plan scientifique on peut noter que beaucoup de ces stimulants sexuels sont qualifiés de placebos.

Qu’est ce que cela veut dire ?

Les placebos sont des produits qui sont utilisés par des individus et dont l'efficacité tient plus du mental que des résultats médicaux. La question se pose de savoir quels produits pourraient être des placebos et quels produits pourraient être des stimulateurs. Ce qui est sûr, c'est que certains sont des stimulateurs sur le plan scientifique, sur le plan biochimique mais beaucoup seraient des placebos.

Nous savons que dans les rayons des officines pharmaceutiques ont retrouve beaucoup de simulant sexuels. Est-ce que l’utilisation de ces produits ne peut pas avoir des conséquences sur la santé ?

Les stimulants sexuels ont des répercussions, des effets secondaires. Pour prescrire des stimulants sexuels, il faut d'abord connaître l'état de sa prostate. Il faut que les gens à partir d’un certain âge, l’âge où la probabilité de souffrir d’une maladie de la prostate est grande, se donnent la peine de faire ce examen quand on le leur demande. C’est vrai que cela cher mais c’est pour leur bien car très facilement l’utilisation peut conduire au cancer de la prostate. D’autres stimulants peuvent avoir des effets sur les vaisseaux en augmentant la pression artérielle. L’augmentant de la pression artérielle au niveau de la verge qui accroît la performance et cette augmentation de pression peut avoir des effets ennuyants au niveau des oreilles avec des bourdonnements, des maux de tête. Ce qu’il faut aussi retenir c’est que pour tous les produits que nous prescrivons pour améliorer la performance sexuelle il faut s’assurer de l’état du cœur et des vaisseaux surtout du cœur car c’est un surcroît de travail qu'on lui demande et s’il n’est pas déjà en bon état il peut y avoir des problèmes. Ce qui fait que chez certains on constate des maux de cœur après l’utilisation des stimulants sexuels.

A quel âge doit-on commencer à surveiller sa prostate?

Habituellement tout commence timidement vers la quarantaine mais vers la cinquantaine et la soixantaine c’est claire il faut surveiller la prostate et c’est à cet âge qu’il peut y avoir une baisse de la performance. Cette surveillance se fait par les données échographiques, par les données bio-chimiques.
Parlons maintenant des stimulants sexuels que des gens prennent dans les rues. Quelles peuvent être leurs conséquences ?
Vous avez certainement compris que déjà les produits connus sur le plan moderne qui ont bénéficié de beaucoup de travaux avant d’être mis sur le marché ne sont pas des produits sans effet secondaires. Vous imaginez la suite. En fait les autres produits qui sont vendus dans les rues sont certainement des combinaisons des produits connus comme pouvant donner plus de force et d’autres dont on ignore tout .Il y a donc sur le marché des produits fabriqués dans des conditions douteuses avec des dosages seulement connus des fabricants. Vous convenez avec moi que dans ces conditions qu’il s’agit de produits extrêmement dangereux.

Donc le risque est plus grand quand on passe des officines pharmaceutiques aux étalages des produits vendus dans les rues ?

Parfaitement !Le risque est plus grand quand on recoure aux produits qui sont dans les rues qui ne sont pas de produits bien étudiés, des produits qui sont des combinaisons de plusieurs éléments qui pourraient juste booster le corps même au-delà de ses performances mais avec leur lot de conséquences. On peut utiliser des stimulants sexuels et se retrouver à l’hôpital avec une constriction qui vous amène à une incapacité d’uriner ; il peut avoir des insuffisances rénales chroniques mais les conséquences les plus attendues c’est beaucoup plus au niveau des vaisseaux et surtout du cœur sans oublier les cancers de prostate.

Dans ces conditions que conseillez-vous aux populations ?

C’est toujours mieux de recourir aux produits suffisamment étudiés. Donc je conseille aux gens de faire véritablement attention en évitant de s'adonner à la prise de n’importe quel produit parce que on se tue lentement mais sûrement. C’est préférable de recourir aux services médicaux ; prendre les dispositions par ce que ce n’est pas pour se tuer qu’on voudra avoir une amélioration de performance sexuelle ; il faudra s’assurer que son argent ne va pas aider à acheter la mort.



Par Euloge Aidasso — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 1355 fois — Contenu mis à jour le 16/08/2011




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 36













Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents