Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
J.N.B.L.
11/06/2014

Irlande: La découverte des bébés de Tuam doit donner lieu à une enquête

Communication de notre partenaire


Les révélations faisant état de la découverte d’une "fosse commune" sans inscription qui pourrait contenir les corps de près de 800 nourrissons et enfants à Tuam, une ville de l’ouest de l’Irlande, doit inciter le gouvernement à donner rapidement des réponses sur la question plus générale de la maltraitance des enfants par le passé dans des établissements dirigés et soutenus par l’État, a déclaré Amnesty International jeudi 5 juin 2014.


irlande_2.mp3 Irlande.mp3  (277.55 Ko)


"Cette affaire choquante nécessite une attention et des réponses immédiates du gouvernement irlandais. Une enquête approfondie doit être menée sur les circonstances du décès de ces enfants, afin de déterminer si des mauvais traitements, des négligences ou d’autres atteintes aux droits humains ont contribué à leur mort. Nous avons en outre besoin de savoir pourquoi ces enfants n’ont pas été inhumés dignement dans une sépulture convenable", a déclaré John Dalhuisen, directeur du programme Europe et Asie centrale d’Amnesty International.

Selon les médias irlandais et internationaux, les restes de 796 nourrissons et enfants ont été trouvés dans une fosse septique à Tuam, dans le comté de Galway. Le lieu de la découverte est un ancien couvent qui servait de "foyer" pour mères célibataires, entre 1925 et 1961 semble-t-il, à une époque où les femmes enceintes hors mariage étaient très stigmatisées. D’après les articles publiés, un historien local a compilé des informations relatives aux restes trouvés, qui ont été portées à l’attention des autorités l’an dernier.

"Le gouvernement irlandais ne doit pas considérer cette affaire et d’autres comme de simples faits historiques n’entrant pas dans le champ de ses obligations en matière de droits humains"
, a déclaré John Dalhuisen.

Le cadre législatif international de protection des droits humains est né pendant la période au cours de laquelle ces enfants ont vécu et péri. Si le foyer a fermé en 1961, il est possible que certains décès aient eu lieu alors que la Convention européenne des droits de l’homme était en vigueur. Même avant cela, l’Irlande connaissait les normes internationales attendues d’elle dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948.

Aussi troublante que soit l’affaire des "bébés de Tuam", elle ne doit pas être examinée de manière isolée. Les autorités irlandaises doivent enquêter sur les possibles allégations de maltraitances envers des femmes et des enfants dans d’autres prétendus "foyers mères-bébés" et d’autres établissements dirigés par l’État ou l’Église.




Par J.N.B.L. (dernière modification le 10/06/2014)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :