Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 


Mardi 2 Septembre 2014
20:52
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)

J.N.B.L.

Israël: Libération d'un footballeur palestinien

Communication de notre partenaire

16/07/2012
Lu par 929 visiteurs web

Footballeur de l'équipe nationale palestinienne, Mahmoud al Sarsak est détenu sans inculpation ni jugement depuis bientôt trois ans. En juin, il a mis fin à une grève de la faim, qu'il a observée pendant 92 jours pour protester contre son maintien en détention administrative. Il a frôlé la mort. Son avocat a ensuite signé un accord avec les Services pénitentiaires israéliens en vue de garantir sa remise en liberté.


La libération du footballeur palestinien Mahmoud al Sarsak des geôles israéliennes, mardi 10 juillet, met en lumière le caractère secret et arbitraire de la détention administrative infligée aux Palestiniens par les autorités israéliennes, a déclaré Amnesty International.

"Si la libération tant attendue de Mahmoud al Sarsak est un immense soulagement pour sa famille et ses amis, elle n'indique en rien un changement fondamental dans l'application de la détention administrative en tant que politique d'État", a estimé Ann Harrison, directrice adjointe du programme Afrique du Nord et Moyen-Orient d'Amnesty International. En fait, elle ne fait que souligner à quel point ce type de détention est injuste, arbitraire et secrète.

En outre, Amnesty International a sollicité la libération de Samer al Barq et d'Hassan Safadi, qui poursuivent leur grève de la faim pour dénoncer le renouvellement de leurs ordonnances de maintien en détention administrative. Tout comme Mahmoud al Sarsak avant sa libération, les deux hommes sont détenus au centre médical des Services pénitentiaires israéliens, à Ramleh, centre qui ne peut pas dispenser les soins spécialisés dont ont besoin les détenus qui mènent des grèves de la faim prolongées. Ils n'ont pas été autorisés à être examinés par des médecins indépendants depuis qu'ils ont repris leurs grèves en mai et juin.
Mahmoud al Sarsak était le seul Palestinien incarcéré aux termes de la Loi relative à l'incarcération des combattants illégaux, qui permet à Israël de maintenir des Palestiniens originaires de la bande de Gaza en détention administrative.

Au mois de juin, Amnesty International a publié un rapport intitulé "Israël et territoires palestiniens occupés. En mal de justice. Des Palestiniens détenus sans jugement par Israël", consacré à la détention administrative et aux violations connexes que subissent les détenus en Israël. Elle y évoquait notamment le cas de Mahmoud al Sarsak.

israel_4.mp3 Israël.mp3  (607.88 Ko)



Par J.N.B.L. — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 929 fois — Contenu mis à jour le 15/07/2012




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Gaza respire enfin - 27/08/2014

1 2 3 4 5 » ... 27











Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents