Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 


Mercredi 17 Septembre 2014
3:29
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)
Luc Melmont

Jean-Pierre Réginal: concerts parisiens, entretien avec l'artiste

Vos articles dans votre Podcast Journal

10/02/2011
Lu par 2332 visiteurs web

Non, Jean-Pierre Réginal ne mène pas sa carrière à l'ombre des autres. Il est ailleurs, il est loin. Parce que quand on atteint un tel degré de réussite d'alliance mots/musique, finalement, quel sens cela peut-il avoir de squatter des médias qui de toute façon le feraient parler pour ne rien dire à l'heure actuelle? Et les médias actuels qui synthétisent à outrance leurs quelques rares lignes sur les "produits" de la chanson française se contenteraient d'un "c'est bien" en mettant ici et là des comparaisons. Il suffit de voir comment est traité le dernier disque de Juliette - certes, j'en conviens, pas des plus réussis.


Photo courtoisie
Photo courtoisie
Parce que je vous explique, au cas où : Jean-Pierre Réginal sème ses mots en France, en Allemagne, au Danemark. Des milliers de gens l'aiment. Ami de feu Sim, celui-ci l'invita à une émission télé dirigée par Patrick Sabatier dans les années 90. On ne peut pas se tromper sur la sincérité d'un chanteur très loin du petit milieu végétatif de la chanson qu'il jugeait avec sévérité dans un entretien accordé à la revue Je Chante Magazine en septembre 1991. Et si on veut à tout prix comparer Jean-Pierre Réginal à d'autres artistes, a minima plaçons-le dans la même famille qu'un Nougaro...

Jean-Pierre Réginal chante le 19, 26 mars et 2 avril 2011, au théâtre Les Rendez-Vous d'Ailleurs. Bon sang, éteignez votre télévision, repoussez vos rendez-vous et notez précieusement ces dates pour aller le voir et lui faire une fête. La chanson, c'est aussi le spectacle, où pendant quelques temps, un artiste nous invite au voyage. Ses concerts sont l'occasion de rappeler la sortie de son nouvel album, toujours aussi surprenant par son classicisme, son intemporalité : Fragile Accalmie*. Et évidemment à travers cet article, des photographies ici et là, dont une avec sa fille, Romane, qui l'accompagne sur l'une des plus belles chansons de l'artiste.

ENTRETIEN

Réginal, flamboyance de l'interprétation, déluge maîtrisé des mots, et aux dires de beaucoup, un artiste de scène inoubliable, voire incontournable.

Le temps passe si vite, comment vous sentez-vous à l'approche de vos concerts parisiens ?

Comme un enfant gâté, au tout début de mon métier je pouvais être programmé plusieurs mois de suite chaque soir, dans des lieux de spectacle où les journaux parisiens se déplaçaient pour découvrir les inconnus que nous étions… Quelle époque incroyable ! l’enjeu était toujours énorme avec des retombées radiophoniques… un autre monde.
Aussi, la perspective de trois samedis de concert à Paris me réjouit sincèrement, mais ne m’impressionne pas vraiment au regard de ce que j’ai pu vivre antérieurement.
Mais comme toujours, je suis déjà très concentré deux mois avant sur mes répétitions quotidiennes, car j’aime fignoler les détails. J’aime avant tout les comportements professionnels.
Je me régale à me mettre en situation d’entrée de scène et à penser mes chansons chez moi, comme si la salle était pleine. Ou bien encore, je chante en m’adressant à une personne particulière, en imaginant ses réactions. J’essaye de préparer un "sans faute", en sachant que le trac fait perdre au moins cinquante pour cent des certitudes qu’on croyait avoir en répétition…

Aurons-nous quelques surprises?

Des chansons nouvelles, bien sûr et aussi une musculation des chansons du dernier CD, que je maitrise de mieux en mieux. Car les chansons peuvent être aussi surprenantes qu’un vin qui vieillit bien… J’essaierai d’en dégager de nouveaux arômes… et de vous en faire partager la dégustation !

Avez-vous le sentiment d'avoir une place à part dans le monde de la chanson française ? Vos regrets ? Vos plus beaux souvenirs ?

J’essaye simplement d’avoir ma place, celle que je défends avec la même ténacité depuis des lustres sans trop de concessions, en fidélisant ceux qui ont la patience de me suivre et de me faire savoir que j’ai raison d’insister. En produisant bon an mal an mes enregistrements, en essayant de m’adapter aux nouveaux médias…la ténacité étant la seule antidote contre le vieillissement !
Si j’ai un seul regret, c’est celui de n’avoir pas écrit "Non, rien de rien", ce qui aurait bougrement facilité mes moyens de production…
Mon plus beau souvenir, puisqu’il faut en choisir, est peut-être celui d’avoir entendu quelqu’un dans le rue depuis une fenêtre, siffloter le générique d’un feuilleton en 26 épisodes que j’avais écrit à l’époque pour la première chaîne où je m’étais dit, "mais c’est drôlement facile d’être célèbre…"
Et aussi un article plein la page découvert en prenant mon café, le cœur au bord des larmes, signé Richard Cannavo, dans le journal Le Matin qui m’a bourré pendant deux mois la salle de spectacle "Les Petits Pavés" dans le dix neuvième arrondissement de Paris…


* Cliquez ici pour commander en ligne Fragile Accalmie

Jean-Pierre Réginal, récital Confidence pour Confidences,19, 26 mars et 2 avril 2011
concert au Théâtre Les Rendez-Vous d'Ailleurs,
109 rue des Haies 75020 Paris
Réservation : 01 40 09 15 57
Métro Avron ou Maraîchers.

Jean-Pierre Réginal : traces...

35 ans de chansons sans une ride... ou presque !
35 ans de multiples invitations aux émissions de radios et de télévisions (José Artur, Christian Barbier, Jacques Martin ou Patrick Sabatier...) de partage de scènes avec Claude Nougaro, Annie Cordy, Sim ou Mouloudji...
Expérience d'animateur sur les ondes de Radio France International.
Musiques de feuilleton ou de jingle publicitaire...
Il a enregistré les vinyles d'avant et les CD d'aujourd'hui, avec de grands orchestrateurs, tels que François Rauber (Brel) ...ou Alain Goraguer (Jean Ferrat)...
Ce bref résumé d'une vraie vie d'artiste bien remplie et truffée d'anecdotes et de joie de vivre, pour vous donner l'envie de le mieux connaitre.
Aujourd'hui, il se fait le représentant de la chanson française en Allemagne, au Danemark, à travers des concerts et des ateliers auprès de ceux, encore nombreux qui aiment la langue française bien ciselée...
Chacun de nous, quelle que soit sa génération pourra, à travers ses petites histoires chantées, se reconnaitre...
Son dernier album, Fragile accalmie, éclos en début d'année 2010, vous attend, patiemment...
Bon voyage...

Site officiel: http://www.jpreginal.com

... Un petit tour sur sa page myspace : http://www.myspace.com/jeanpierrereginal
Cette page officielle contient des chansons-pépites évoquant le temps lointain des vinyles : J'avais des envies, Ma tendre et douce amie, La connerie universelle mais aussi des chansons actuelles (ah Joyeux Anniversaire!)... une page sobre, claire, simple et... incontournable...

Par Luc Melmont — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 2332 fois — Contenu mis à jour le 09/02/2011





1.Posté par jacques le 04/03/2011 00:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un artiste attachant, de la vrai chanson d'auteur et de compositeur excellent mélodiste, à voir s...  

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 104











Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents