Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Laurent Fradon
09/05/2015

L'Alpine au Championnat du Monde d’Endurance 6 H Spa-Francorchamps 2015

Vos articles dans votre Podcast Journal


L’équipe Signatech-Alpine et Nelson Panciatici marquent leurs premiers points en championnat du Monde d’Endurance en terminant à la 5e place LMP2.


Photo courtoisie (c) DR
Photo courtoisie (c) DR
Après s’être montrée compétitive dès les essais libres, l’Alpine A 450b se positionnait en 5e position des qualifications. Nelson Panciatici prenait un bon départ qui le voyait dépasser un concurrent dès la fin du premier tour pour ensuite garder sa place jusqu’à la fin de son premier relais. Après un deuxième relais plus délicat en raison d’une dégradation pneumatique plus importante que la concurrence, l’équipe décidait d’adapter une stratégie pneumatique plus conservatrice en montant des gommes dures à ses coéquipiers. Cela leur permettait d’effectuer des doubles relais très réguliers et de passer la ligne d’arrivée à la 5ème place des LMP2.

Pour Nelson Panciatici le bilan reste positif avec des perspectives de podiums: "Je suis satisfait de mon premier relais. J’ai pu rester dans le rythme des leaders de la catégorie. Après le ravitaillement, et malgré un pilotage "soft", les pneumatiques ont commencé à perdre de leur performance et l’écart s’est alors creusé. C’était assez frustrant, mais les informations récoltées ont permis d’adapter une stratégie pneumatique différente pour mes coéquipiers, Paul Loup Chatin et Vincent Capillaire qui ont fait ensuite un super job. Nous avons beaucoup appris grâce à cette course, il ne faut pas oublier que l’objectif principal était de finir absolument afin d’emmagasiner le plus d’informations possibles en vue des 24 Heures du Mans, c’est chose faite! Nous avons le potentiel de faire beaucoup mieux, c’est-à-dire se battre pour le podium! L’équipe a montré une nouvelle fois qu’elle savait réagir dans les moments délicats. Un autre point positif important, avoir terminé l’épreuve sans le moindre problème de fiabilité. Même s’il reste beaucoup de travail à faire avant Le Mans, je sais que toute l’équipe est prête à relever ce nouveau défi!"

Dès cette semaine, l’équipe Signatech-Alpine va commencer son programme en vue des 24 Heures du Mans. Nelson Panciatici et ses coéquipiers seront ensuite présents le 31 mai à la Journée Test des 24 Heures du Mans où l’Alpine A 450b voudra confirmer son potentiel.



Par Laurent Fradon (dernière modification le 09/05/2015)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le marathon azuréen - 22/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 17





Dans nos blogs :

La langue française domine le Luxembourg

A l’occasion de ses 20 ans d’existence, le journal local Le Jeudi a divulgué un sondage concernant la place qu’occupe la langue française...



Le Podcast Journal sur :