Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
I.G.
20/01/2013

L’Homme de Néandertal chassait le mammouth pour construire des habitations


Une étude scientifique démontre que l’Homme de Néandertal chassait le mammouth pour se nourrir et pour construire des habitations plusieurs milliers d’années avant l’Homme moderne.


Accumulation circulaire en ossements de mammouths. Photo © I. K. Ivanova
Accumulation circulaire en ossements de mammouths. Photo © I. K. Ivanova
La pratique ou non de la chasse aux mammouths par les Néandertaliens pour se procurer de la nourriture est particulièrement discutée. Une étude réalisée dans le cadre d’un projet franco-ukrainien impliquant le CNRS, le Muséum national d’Histoire naturelle et l’Académie Nationale des Sciences d’Ukraine, vient de proposer l’hypothèse que l’Homme de Néandertal utilisait également les os des mammouths comme matériau de construction pour leurs habitations, et ce bien avant l’Homme anatomiquement moderne.
Les résultats de cette étude, réalisée par Laëtitia Demay et Stéphane Péan, et coordonnée par Marylène Patou-Mathis et Larissa Koulakovska viennent d’être publiés dans la revue Quaternary International.

L’hypothèse selon laquelle l’Homme de Néandertal aurait utilisé de mammouths comme matériau de construction est basée sur l’analyse du matériel faunique du site de Moldova I situé dans la vallée du Dniestr en Ukraine, en particulier du niveau 4 riche en vestiges archéologiques du Paléolithique moyen. Datant de l’époque inter-périglaciaire du Dernier Glaciaire, elle a livré 40.000 artefacts lithiques attribués à la culture moustérienne et environ 3.000 ossements de mammifères, essentiellement de mammouth laineux (Mammuthus primigenius).
Plusieurs zones ont été dégagées: une fosse remplie d’ossements, différentes zones d’activités (de boucherie, de production d’outils), 25 foyers et une accumulation circulaire composée d’ossements de mammouths décrite initialement comme étant une structure d’habitat confectionnée par les Néandertaliens.
Les structures d’habitat en ossements de mammouth avérées au Paléolithique supérieur, en Ukraine et en Russie, ont été réalisées par les Hommes anatomiquement modernes (Homo sapiens) en particulier de culture épigravettienne.

L’étude archéo-zoologique menée porte sur les restes des grands mammifères issus de la couche 4 du gisement de Molodova I. L’objectif était de comprendre les modalités d’acquisition et de gestion des ressources animales, notamment du mammouth, à des fins alimentaires et non-alimentaires, et plus particulièrement l’utilisation des os comme matériau de construction.
Le nombre de mammouths est estimé à au moins 15 individus, appartenant à toutes les classes d’âges et aux deux sexes, morts au cours de différents épisodes, à proximité ou sur le site même.
Les modifications taphonomiques dues aux conditions climato-édaphiques, dont la percolation (infiltration de l’eau) et aux racines des plantes indiquent l’exposition prolongée à l’air libre des restes et leur localisation dans des zones creuses, comme dans la fosse et à la base de l’accumulation circulaire.
Les traces des carnivores, principalement des hyénidés, sont rares, ce qui prouve que l’assemblage osseux ne résulte pas de leur action.
Par contre, les marques anthropiques sur les os montrent que la viande de mammouth a été consommée par les Néandertaliens. La présence de séries de stries et de traces d’ocre sur plusieurs os peut être interprétée comme des expressions symboliques. Par ailleurs, les ossements de mammouth ont été délibérément sélectionnés (os long et os plats, défenses, vertèbres en connexion) et agencées de manière circulaire par les Hommes.

Les ossements et la viande de mammouth ont pu être acquis sur plusieurs individus, dans des contextes et des temps variés, par des collectes sur carcasses sèches, sur carcasses fraîches (charognage) et par la chasse.
La structure circulaire en ossements de mammouth semble correspondre à la base d’une structure en bois ou plus probablement à un abri coupe-vent. Il ne s’agit aucunement d’une habitation couverte comme celles du Paléolithique supérieur. La présence à l’intérieur d’une quinzaine de foyers, d’outils lithiques ainsi que des déchets de boucherie liés à des pratiques culinaires est caractéristique d’un espace domestique. Ce gisement peut être assimilé à un campement principal avec des occupations récurrentes. Les Néandertaliens seraient donc les plus anciens Hominidés à avoir utilisé des ossements de mammouth pour construire des structures d’habitations.

En savoir plus sur l’Homme de Néandertal







Par I.G. (dernière modification le 18/01/2013)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Quantum Lab - 03/05/2016

1 2 3 4 5 » ... 10




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :