Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
26/02/2017

L'UNICEF s'alarme: 1,4 million d'enfants risquent de mourir de faim dans quatre pays d'Afrique


Près de 1,4 million d'enfants peuvent mourir de la famine cette année au Nigeria, en Somalie, au Soudan du sud et au Yémen, selon le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF).


"La malnutrition constitue une menace silencieuse pour des millions d’enfants". Image du domaine publique.
"La malnutrition constitue une menace silencieuse pour des millions d’enfants". Image du domaine publique.

unicef_famine.mp3 UNICEF famine.mp3  (181.02 Ko)


L'UNICEF s'alarme sur la "menace silencieuse" de la famine dans quatre pays d'Afrique. "Le reste du monde ne doit pas attendre qu’une famine soit annoncée pendant qu’ici des enfants meurent tous les jours", témoigne Anthony Lake, le directeur général de l’UNICEF.

"La malnutrition constitue une menace silencieuse pour des millions d’enfants", affirme Manuel Fontaine, directeur des programmes d'urgence de l'UNICEF. "Ses effets peuvent être irréversibles et priver les enfants de leur potentiel mental et physique. Sous sa forme la plus agressive, la malnutrition sévère peut être mortelle".

Au Soudan du Sud, l'état de famine a été déclaré par le gouvernement dans plusieurs zones du pays. Les chiffres alarment déjà trois organisations humanitaires et pour cause, "lorsqu'on déclare officiellement l'état de famine, cela veut dire que les gens ont déjà commencé à mourir de faim" affirment-elles.

En 2011, ce sont 260.000 personnes que la famine emportait, aujourd'hui, plus de 270.000 enfants souffrent de malnutrition et un million de Sud-soudanais risquent de subir le même sort selon une source à l'AFP. Si la sécheresse pourrait en être la cause, les agences humanitaires déplorent que cette situation soit "causée par l'homme" depuis la guerre civile ayant débuté en 2013.

Tout aussi alarmant, 462.000 enfants souffrent au Yémen de malnutrition sévère. Actuellement, une guerre oppose les Houthis, alliés aux partisans de l'ex-président Ali Abdallah Saleh, aux forces loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi, soutenues par la coalition arabe, sur fond de crises humanitaires.

Dans le nord-est du Nigeria, 450.000 enfants ne peuvent également pas se nourrir décemment. Par ailleurs, Fews Net, le Réseau des systèmes d'alerte précoce contre la famine, a noté que les régions les plus reculées de la province de Borno sont déjà frappées par la famine depuis la fin de l'année dernière.




Par (dernière modification le 24/02/2017)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 58




Dans nos blogs :

Présidentielle 2017: La place du sport dans le programme des candidats

Le sport étant un sujet d’intérêt général, les candidats à la présidence de la République française se doivent de participer à la...



Le Podcast Journal sur :