Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Lea Raso della Volta

La Colle-sur-Loup, un festival qui monte, qui monte !


Depuis sa création il y a six ans, le Festival de La Colle-sur-Loup s’est imposé comme un événement majeur de l’été. Cette année, encore il se distingue par sa programmation pertinente et éclectique, avec des musiciens de renommée et autres étoiles montantes de la musique. Un festival qui se décline sur le mode jazz et « latino », mais qui fait la part belle à l’humour et au théâtre.


La Colle-sur-Loup, un festival qui monte, qui monte !
Cette année encore le jardin public et la place du village résonneront de mille accords, mais aussi le jardin du jeu de paume qui accueillera notamment, l’humoriste niçoise, Mado, qui le 6 août y « fera son show », ou la comédienne Agnès Soral qui le 23 juillet ne se privera pas nous rappeler : « qu'elle aimerait bien nous y voir… ». Un spectacle tout en finesse et humour sur les joies… ou tracas de l’amour !

Le 13 juillet, le Festival sera officiellement lancé par Christian Berkesse, Maire de La Colle-sur-Loup, dont l’allocution sera suivie d’un apéritif géant auquel tout le monde sera convié, avec une première formation de jazz les NewsCat Swing, dont la particularité est d’être déambulatoire, comme l’étaient nombres de groupes des années folles ; ils reprendront à la grande joie de tous les amateurs des standards tels Hello Dolly, All of Me, petite fleur. Au même moment un feu d’artifice illuminera le ciel de La Colle-sur-Loup, à la veille de la fête nationale. Le 14 juillet, Olivier Giraudo et son Quartet donnera sa version revue et corrigée de grands standards ; le 15 juillet c’est une valeur montante du jazz que le festival accueillera avec le saxophoniste Samy Thiébault pour un jazz aux accents baudelairiens ; l’artiste interprètera des morceaux extraits de son dernier album qui sera disponible dans les bacs dès le mois de novembre et qui portera le nom d’Albatros !

Jazz Apéritif ! le temps du partage

Elisabeth Clément, adjointe en charge de la culture et Karel Boulogne, directeur de l’Office du tourisme ont confié la programmation à deux professionnels de la musique, Françoise Miran pour la partie musique latine et le pianiste de jazz, Phillipe Villa qui a fait le choix « d’un jazz accessible au niveau de l’écoute » il a aussi misé sur la diversité, avec des groupes qui proposent un vrai projet artistique et qui apportent quelque chose de nouveau au jazz, parmi lesquels : l’accordéoniste Frédéric Viale (20 juillet), artiste incontournable de la scène azuréenne, mais aussi la "Lady Swing niçoise", Sandrine Destefanis, chanteuse de jazz spécialiste de musique brésilienne. Le jazz suédois sera à l’honneur avec le Bronkenstein Connection quartet, qui a introduit dans sa musique l’orgue, intrument qui reste marginal dans le jazz.

Le festival de La Colle-sur-Loup qui aura lieu du 13 juillet au 22 août proposera aussi des rencontres théâtrales avec L’illusion comique de Corneille une pièce en cinq actes d’inspiration baroque où règnent liberté et fantaisie, mais aussi une comédie interprétée par le théâtre de la Traverse, intitulée « une fête inoubliable » (20 août), un titre prémonitoire pour un festival dont l’ambition affichée est d’être pour tous une fête inoubliable !

infos@ot-lacollesurloup.com


25/06/2010




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :