Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
10/01/2016

La Gironde s’active pour l’environnement


Les associations de protection de l’environnement sont pléthore en Gironde: sur les 28.000 associations actives dans le département, 1200 ont des préoccupations écologiques. Parmi elles, certaines sont plus connues que d’autres, comme l’écosystème Darwin ou Alternatiba Gironde.


L’écosystème Darwin et l’Ocean Climax festival

Alternatiba Paris 2015. Photo (c) Lionel Allorge
Alternatiba Paris 2015. Photo (c) Lionel Allorge

gironde_environnement.mp3 Gironde environnement.mp3  (510.2 Ko)


Que l’on soit Bordelais, militant écologiste, ou simplement Girondin, on entend souvent parler dans la presse locale de l’écosystème Darwin, situé à Bordeaux. Il s’agit d’un projet de réhabilitation de friche militaire, sur la rive droite de la capitale girondine, pour développer un écosystème innovant autour du développement durable et de l’économie sociale et solidaire. Le projet est fermement soutenu par la mairie. 180 entités sont installées sur le site, où de nouvelles formes de travail, d’économies d’énergie, de culture urbaine, se mêlent et s’enrichissent mutuellement. Que ce soit dans le quotidien Sud-Ouest, sur Rue89 Bordeaux, dans des reportages de France 3 Aquitaine, dans les colonnes du gratuit 20Minutes édition Gironde, les actions du site ne manquent pas d’être relayées très régulièrement. Cette visibilité médiatique lui confère désormais une aura de leader dans le domaine entrepreneurial mais aussi celui du développement durable dans la région.

En septembre 2015, Darwin, comme on l’appelle familièrement, a lancé - en partenariat avec la Surfrider foundation Europe et l’agence Playground - l’Ocean Climax Festival. Selon les organisateurs, "un événement qui contribue à la protection des océans et du climat". Dans le Sud-Ouest du 9 septembre 2015, on apprend que 23 groupes de musique (dont des têtes d’affiche comme C2C ou Tiken Jah Fakoly), Ségolène Royal ou Hubert Reeves participeront à ce grand rassemblement, dont Alain Juppé a fait l’ouverture. L’objectif est de "sensibiliser la société civile sur les enjeux climatiques" mais aussi de "demander au gouvernement d’adopter une position exemplaire pendant la COP21", à l’occasion d’une pétition proposée durant l’événement. Le festival terminé, ce sont 15.000 signatures qui ont été recueillies, au lieu du million espéré.



Alternatiba Gironde et le village des alternatives

L’autre grande organisation très visible en faveur de l’environnement est sans conteste Alternatiba Gironde, antenne du mouvement international qui compte pas moins de 70 villages alternatifs depuis sa création en 2013. En 2014, le collectif avait investi le quartier de Sainte-Croix à Bordeaux pendant trois jours pour y présenter (sous forme d’ateliers, de conférences, de vidéos), les alternatives possibles pour enrayer le changement climatique, notamment. La presse locale avait amplement relayé l’événement, permettant à quelques dizaines de milliers de personnes de découvrir sur place cette initiative.

En 2015, l’expérience n’a pas été reconduite mais la presse locale s’est à nouveau faite le porte-voix de l’organisation, à l’occasion de l’arrivée à Bordeaux des militants le 8 septembre 2015, après 5000 km parcourus à vélo en faveur du climat. Rue89 Bordeaux par exemple rappelle les différentes actions du collectif, son objectif, ses succès, dans un article du 5 septembre 2015: "Le Tour Alternatiba, parti le 5 juin de Bayonne avec de drôles de vélos 3 et 4 places, veut tirer la sonnette d’alarme sur l’urgence climatique. Chacune de ses haltes a vu d’étonnantes mobilisations solidaires pour accueillir et soutenir les militants cyclistes".

La Gironde ne manque pas d’initiatives en faveur de l’environnement, notamment parce que le maire de Bordeaux, Alain Juppé, est engagé dans ce mouvement. Il a ainsi lancé en janvier 2015 un "appel de Bordeaux", cosigné par de nombreux élus sur l’ensemble du territoire français, afin d’appeler les négociateurs de la COP21 à "prendre en considération le rôle central des territoires dans la mise en œuvre d'actions pour lutter contre le réchauffement climatique". Ils leur demandent enfin "de soutenir les mécanismes permettant de renforcer l'action locale et régionale, notamment dans les pays en développement" rapportait l’édition bordelaise de 20Minutes.


Par (dernière modification le 09/01/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 22




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :