Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
CP
30/04/2012

La place du jazz dans le patrimoine culturel


La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, et l'Ambassadeur de bonne volonté, Herbie Hancock, ont donné vendredi à Paris le coup d'envoi de la première Journée internationale du jazz, qui est officiellement célébrée le 30 avril.


Le guitariste Nguyên Lê. Photo (c) UN Red
Le guitariste Nguyên Lê. Photo (c) UN Red

jazz_i_bokova.mp3 jazz_I_Bokova.mp3  (718.88 Ko)


"Tout au long de son histoire, le jazz a été un moteur de transformations sociales positives et l'est encore aujourd'hui. C'est pourquoi l'UNESCO a créé la Journée internationale du jazz. Depuis ses origines enracinées dans l'esclavage, cette musique a fait entendre sa voix passionnée contre toutes les formes d'oppression. Elle est une langue de liberté qui parle au cœur de toutes les cultures", a dit Mme Bokova dans un message à l'occasion de cette Journée.

Lors de la Conférence générale de l'UNESCO de novembre 2011, le 30 avril a été proclamé Journée internationale du jazz. Cette Journée est destinée à sensibiliser la communauté internationale aux vertus du jazz comme outil éducatif, et comme force de paix, d'unité, de dialogue et de coopération renforcée entre les peuples.
"Le jazz est un style musical unique qui a pris naissance au sud des États-Unis, mais a ses racines en Afrique et mêle les traditions musicales africaines et européennes. Bien avant l'intégration de structures sociales telles que le lieu de travail, les systèmes éducatifs, et les équipes de sport professionnelles, l'orchestre de jazz est un exemple de tolérance, de coopération, d'improvisation, et de compréhension mutuelle", rappelle l'UNESCO dans un communiqué de presse. En outre, le jazz a fourni un des premiers forums de liberté d'expression et d'autonomisation des femmes, et constitue un exemple du pouvoir de transformation de ce droit humain fondamental. Au cours du XXe siècle, le jazz s'est avéré être un langage universel qui s'étend sur les continents, influençant et influencé par d'autres types de musique, évoluant comme un élément culturel de métissage pour les amateurs du monde entier, sans distinction de race, de religion, ou de nationalité. La musique jazz a également fourni la motivation et l'occasion pour de nombreuses femmes de dépasser les rôles traditionnels imposés par la société, et la musique jazz a été une force de propulsion pour le Mouvement de libération des femmes aux États-Unis. La musique jazz a également contribué à créer des emplois pour les femmes au sein de l'industrie de la musique, en particulier en tant que chanteuses. Avant les années 1920, presque toute la musique populaire était exclusivement interprétée par des musiciens hommes.

Une soirée spéciale co-organisée par la Directrice générale de l'UNESCO Irina Bokova, l'Ambassadrice américaine à l'ONU Susan Rice, et l'Ambassadeur de bonne volonté Herbie Hancock, se tiendra ce lundi 30 avril 2012 dans la salle de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York et proposera des spectacles avec Angelique Kidjo, Wynton Marsalis, Hugh Masekela, Shankar Mahadevan, Nguyên Lê et beaucoup d'autres.


Par CP (dernière modification le 29/04/2012)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Angers Likes Metal - 05/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 71




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :