Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
12/11/2015

La revue de presse pas pressée des 9-10-11 novembre 2015


Au sommaire de cette revue de presse: la jeunesse, les levées de boucliers et les démarrages en trombe.


Lundi 9 novembre: roulez jeunesse!

revue_pas_pressee_9_10_11_novembre_2015.mp3 Revue presse pas pressée 9-10-11 nov 2015  (508.16 Ko)


La France, pays des pessimistes? C’est ce qui se dit souvent, mais cela pourrait bien changer avec ce sondage réalisé pour le think tank "Vers le haut" à l’initiative des apprentis d’Auteuil et dont La Croix se fait l’écho: 69% des 16-25 ans ont confiance en leur avenir. Un chiffre improbable quand on sait qu’en février 2014 la génération Y se disait "désabusée" dans une enquête réalisée par France Télévisions, en partenariat avec Europe 1 et Le Monde. Alors que s’est-il passé en un an et demi pour que la jeunesse française retrouve enthousiasme et confiance? D’abord, nous dit le journal, "ils ne comptent plus sur les politiques pour les soutenir". Une page se tourne et c’est en eux-mêmes que les jeunes croient désormais. Ensuite, ils misent sur l’étranger: "plus de la moitié d’entre eux pensent qu’ils auraient plutôt de meilleures chances de réussir en quittant la France". Enfin, ce bel optimisme est surtout le fait des classes moyennes et aisées, car dans les quartiers défavorisés ils ne sont que 46% à considérer que leur vie présente correspond à leurs attentes. Soit 30 points de moins que les autres.


Pour réduire cette fracture sociale, la ministre de l’Éducation entend imposer la mixité sociale à l’école. Pour Libération, "modifier la carte scolaire ressemblerait à une mission impossible", et considère que "politiquement, c’est une plaque de verglas". Au micro de Jean-François Achilli sur France Info, Najat Vallaud Belkacem semble pourtant très détendue: "Il faut prendre son temps si on veut que les choses soient efficaces et aillent vite" dit-elle pour justifier une première expérimentation de ce projet dans 17 territoires pilotes, fortement exposés à la ségrégation. Cette "nouvelle voie" que la ministre entend mettre en place passe par exemple par des secteurs multi-collèges et des établissements plus attractifs. L’idée est de "donner envie de mixité sociale" aux familles. "Cela ne fera rien du tout! s’exclame Alain, un habitant du Haut-Rhin, au micro d’Anne Orenstein sur France bleu midi ensemble. "Quand il y a deux ou trois lascars qui font le cirque dans une école ou un lycée, on n’a plus le droit de leur dire quoi que ce soit, alors comment voulez-vous qu’on s’en sorte dans ce pays?" regrette-t-il. Un avis partagé par lopinion.fr qui titre "Najat Vallaud Belkacem croit être dans un monde de Bisounours".

Les étudiants du Missouri, aux États-Unis, sont quant à eux sont bien loin du monde des Bisounours. A l’université de Columbia cela faisait des semaines qu’ils réclamaient la démission du président, Thimoty Wolfe, du fait d’actes racistes perpétrés contre des étudiants noirs et de la passivité de l’administration, rapporte Courrier International. C’est finalement la grève de l’équipe de football, décidée à boycotter tous les matchs et événements sportifs jusqu’à ce que le président tire sa révérence, qui a eu raison de la résistance du Président d’université. Il a quitté ses fonctions le 9 novembre. Le Monde relève que ces tensions raciales interviennent dans un contexte houleux depuis la mort de Mickaël Brown, un étudiant afro-américain tué par un policier blanc dans le même Missouri, ainsi que d’autres "bavures" du même ordre. La mixité sociale et l’optimisme sont pourtant les points forts des Américains…

Mardi 10 novembre: levées de boucliers

Levée de boucliers dans la presse en ce 10 novembre: par solidarité avec les salariés de l’AFP dont la situation est "inadmissible" selon la CGT Livre, aucun quotidien national n’a été publié. La direction de l’Agence est accusée par l’intersyndicale de "diktat", et de vouloir "imposer au personnel de travailler plus pour gagner moins", avec "la baisse, parfois considérable, des salaires d'embauche de plusieurs catégories de personnel", peut-on lire sur Le Point.fr.

C’est donc sur internet qu’on a découvert que la Russie risque d’être exclue des prochains JO, suite à la révélation par l’Agence mondiale Anti-dopage (AMA) de pratiques de dopage organisées en athlétisme, impliquant le gouvernement russe. Le Parisien.fr explique à quel point la situation est grave puisqu’Interpol "a annoncé qu'il allait coordonner une enquête mondiale sur le dopage, pilotée par la France" et 20minutes.fr titre même "Scandale de dopage: La Russie, une culture profondément enracinée de la tricherie" en citant l’AMA, laquelle demande "une mise au ban du monde sportif" du pays. L’Equipe.fr recense les 7 personnages ayant joué un rôle prépondérant dans cette affaire, des lanceurs d’alerte aux maîtres chanteurs, et précise dans un autre article que "C'est la justice française qui a mis en examen, la semaine dernière, Lamine Diack, soupçonné d'avoir reçu des sommes d'argent en contrepartie de la couverture de pratiques dopantes, principalement en Russie". D’autres pays sont visés par le rapport de l’AMA mais la Russie parvient à remporter la médaille des pratiques illicites.

Mercredi 11 novembre: ça démarre fort

Pas facile, quand on se retrouve père ou mère célibataire, de trouver un logement assez grand pour soi et sa progéniture avec un seul salaire. Alexandre Jardin présente sur France 2, dans la nouvelle émission de Frédéric Lopez, une colocation d’un genre nouveau: celle des mamans ou papas solo. Avec le site cotoiturage.com, fondé par deux jeunes femmes trentenaires adeptes des idées solidaires, "il s’agit de mutualiser certains frais, partager des logements plus confortables, mais aussi s’entraider", nous explique La Croix, qui révèle par ailleurs que la plateforme est entièrement gratuite, sans publicité, et ne rapporte rien à ses fondatrices, si ce n’est la "satisfaction d’être utile à la société". Nicolas César, dans Sud-Ouest, précise les modalités de fonctionnement du site: chacun sait précisément où il/elle met les pieds, car pas question de conflits sur le choix des émissions télé ou la façon de se nourrir. Avec 3 millions d’enfants vivant dans une famille monoparentale, le concept a séduit d’emblée.

Idem pour le nouveau James Bond, "Spectre", qui réussit le deuxième meilleur démarrage de tous les temps, avec plus de 22.000 entrées à Paris dès 14 heures nous annonce Metronews. Trois ans après "Skyfall", Daniel Craig incarne à nouveau 007 aux côtés de Léa Seydoux et Monica Bellucci, laquelle devient "la plus vieille James Bond girl de la franchise" indique sans ambages Europe1.fr. Avec un budget de 350 millions de dollars, le réalisateur Sam Mendes signe le James Bond le plus cher de l’histoire, mais cette débauche de moyens ne fait pas l’unanimité. Pour Pierre Murat de Télérama, "l'intelligence et le brio de Sam Mendes risquent de rendre difficile, désormais, la vision des Bond de jadis", alors que pour sa consœur Guillemette Odicino, "Inexpressif et moulé dans des costumes de taille 34, Daniel Craig ressemble de plus en plus à un garde du corps de Vladimir Poutine ou à la statue de... Daniel Craig chez Madame Tussaud!" Pour Le Monde, c’est un "James Bond peu inspiré et déjà vu" alors que pour Le Figaro, "le 24e film de la saga est irrésistiblement vintage". Une chose est sûre cependant: 50 ans de succès, c’est un record à battre!

Beau démarrage également pour la gauche unie portugaise, qui a fait tomber ce jour le gouvernement conservateur arrivé au pouvoir en octobre suite aux élections législatives (avec 43% d’abstention). "Cette alliance, jamais vue en 40 ans de démocratie au Portugal, est censée permettre aux socialistes de former "un gouvernement stable, responsable, cohérent et durable", que les partis de la gauche radicale comptent soutenir au Parlement, sans toutefois y participer" indique Libération. Médiapart signale un "changement de paradigme", car comme pour l’Espagne et la Grèce, c’est l’austérité qui est dans le collimateur de la nouvelle coalition. Les marchés financiers frémissent déjà d’inquiétude, préviennent Les Echos.


Par (dernière modification le 12/11/2015)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Guerres hors la loi - 14/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 55




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :