Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Jeanne Voisin
01/10/2015

La saison des prix de la Fondation Prince Pierre


Le marathon de lecture organisé dans le cadre de l’attribution du Prix littéraire et de la Bourse de la découverte, s'est déroulé du 17 juin au 28 août dernier. Le palmarès de la Fondation Prince Pierre sera proclamé le mardi 6 octobre 2015*. Prélude de cette riche saison des prix qui s'annonce.


Cliquez ici pour accéder au site
Cliquez ici pour accéder au site
Ce marathon a mobilisé les lecteurs des médiathèques de la Côte d’Azur qui ont lu les ouvrages sélectionnés par les membres du Conseil Littéraire de la Fondation Prince Pierre. Ils ont ensuite partagé leurs impressions de lecture grâce aux questionnaires mis à leur disposition. Comme l’an passé, les deux meilleures critiques littéraires rédigées par des lecteurs seront récompensées. Les vainqueurs recevront un chèque pour l’achat de livres. 
Pour la 4e année consécutive, des élèves du Collège Charles III ont participé à ce marathon sous la conduite de leur professeur de lettres. Et le lundi 5 octobre, à 15h, à Bibliothèque Louis Notari, les lecteurs rencontreront les auteurs participant à la Bourse de la Découverte. Rappelons que le choix du Conseil littéraire de la Fondation Prince Pierre, rendu public le 12 mai dernier, s'est porté sur Henri Lopes, Amélie Nothomb, Chantal Thomas, Fred Vargas, Anne Wiazemsky pour le Prix Littéraire. Quant aux ouvrages sélectionnés pour la Bourse de la découverte, il s'agit d'"Une semaine de juin", paru chez Albin Michel en 2015, de Jean-François Coulomb; "L’idiot du palais", paru à La Table Ronde en 2014, de Bruno Deniel-Laurent; "Le liseur du 6h27", paru Au diable vauvert en 2014 de Jean-Paul Didierlaurent; "Karpathia" paru aux éditions P.O.L. en 2014 de Mathias Menegoz; "La fleur du capital" paru chez Grasset en 2015, de Jean-Noël Orengo; "Dans le jardin de l'ogre", paru chez Gallimard en 2014, de Leïla Slimani.
Un prix pour un essai critique sur l’art contemporain sera aussi décerné, et le lauréat se verra attribuer la somme de 7.000 €.

Par ailleurs, la Fondation Prince Pierre de Monaco a chargé deux jurys composés d’élèves de la Principauté de décerner le Coup de cœur des lycéens et le Coup de cœur des jeunes mélomanes. Le Coup de cœur des lycéens créé en 2007, en collaboration avec la Direction de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports, est décerné par un jury de lycéens de la Principauté parmi une sélection d’ouvrages répondant aux mêmes critères que ceux de la Bourse de la découverte. Il est doté par la Fondation Princesse Grace d’un prix de 6.000€. Sont en lice Bruno Deniel-Laurent, pour "L’idiot du palais", paru à La Table Ronde en 2014; Tienne Guéreau, pour "Le clan suspendu" chez Denoël, en 2014; Véronique Poulain, pour "Les mots qu’on ne me dit pas" chez Stock en 2014 et Marion Richez pour "L’odeur du Minotaure" chez l'éditeur Sabine Wespieser en 2014.
 
Quant au Coup de cœur des jeunes mélomanes, il est le fruit de la collaboration entre l’Académie de musique et de théâtre Prince Rainier III de Monaco, la Direction de l’ENJS, avec le soutien de la Fondation Princesse Grace, la Fondation Prince Pierre de Monaco. Il agit en faveur de la création musicale auprès du jeune public depuis sa création en 2011. Doté d’un prix de 6.000€, il récompense, chaque année, une œuvre musicale récente. Sur la proposition d'une liste présentée par le Conseil musical, l’œuvre "Coup de cœur" est sélectionnée par des élèves de l’Académie de musique et de théâtre de Monaco, ainsi que par ceux des collèges et du lycée monégasques. Sont en lice "Fonofania, pour orchestre et chœur" de l'Italien Claudio Ambrosini né en 1948, composition de 2013; "A propos du concert de la semaine dernière, pour piano solo et 5 instruments" du Canadien Samuel Andreyen né en 1981, œuvre composée en 2013; "No seré yo quien diga nada, pour piano et orchestre", œuvre composée en 2012 par l'Espagnol Francisco Coll, né en 1985 et Peregrinus Ecstaticus, "Concerto pour clarinette", œuvre de 2013 de l'Estonien kki-Sven Tuur né en 1959.

* Mardi 6 octobre 2015, à 20h, Salle Garnier, Monaco. Entrée libre dans la limite des places disponibles.




Par Jeanne Voisin (dernière modification le 28/09/2015)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Angers Likes Metal - 05/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 71




Dans nos blogs :

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...



Le Podcast Journal sur :