Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 


Mardi 16 Septembre 2014
13:26
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)
JM Lafraise

Le Béjart Ballet Lausanne fêtera ses 25 ans en 2012

Vos articles dans votre Podcast Journal

26/06/2011
Lu par 1576 visiteurs web

Depuis 25 ans, le Béjart Ballet Lausanne s'affirme comme l'une des meilleurs troupes de danse.


Le Béjart Ballet Lausanne fêtera ses 25 ans en 2012
Pour son anniversaire, le Béjart Ballet Lausanne annonce 4 soirées de représentations au Palais des Congrès de Paris (France) du 3 au 6 avril 2012

trois ballets seront présentés : Boléro, et pour la première fois à Paris Aria et Dionysos. Un événement majeur ! Réservez vos places et retrouvez toutes les infos sur : http://www.herisson-prod.com/

Aria Chorégraphie : Gil Roman
Musique : extraits de JS Bach, Nine Inch Nails, Melponem, chants inuits - Compositions originales: Thierry Hochstätter & Jean‐Bruno Meier (Citypercussion)
Première création de Gil Roman après la disparition de Maurice Béjart, Aria met en scène le mythe du Minotaure.
Ce mythe est à l’image de la condition d’artiste, de sa situation labyrinthique interne : la tentative de fusion entre l’instinct et la raison, entre une danse libre, ouverte, et une danse classique, codifée.

Dionysos (suite) Chorégraphie : Maurice Béjart
Musique: Manos Hadjidakis
Dans une taverne grecque de nos jours, un Grec raconte le mythe de Dionysos, sa naissance miraculeuse et ses danses endiablées qui, de la Grèce, rejoignent le Moyen Orient sur la Route des Indes.
Un mythe actuel, moderne par sa violence et ce souffle de liberté qui l'anime. Eternel parce-que l'homme a besoin de cette ivresse dionysiaque pour retrouver le contact avec la grande Nature et ses forces vivantes, occultées par la pseudo-civilisation des lumières, cartésienne et scientiste.

Boléro Chorégraphie : Maurice Béjart
Musique: Maurice Ravel
Maurice Béjart précise en ces termes sa conception de l'oeuvre de Ravel: «Musique très connue et pourtant toujours nouvelle grâce à sa simplicité. Une mélodie - d'origine orientale et non espagnole - s'enroule inlassablement sur elle-même, va en augmentant de volume et d'intensité, dévorant l'espace sonore et engloutissant à la fin la mélodie».
Maurice Béjart confie le rôle central - la Mélodie - tantôt à une danseuse, tantôt à un danseur. Le Rythme est interprété par un groupe de danseurs.



Par JM Lafraise — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 1576 fois — Contenu mis à jour le 26/06/2011




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 104











Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents