Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
31/03/2013

Le Podcast Edito – France: le verrou républicain contre le Front national a-t-il cédé?


Entretien télévisé peu convaincant du président de la République, discrédit des responsables politiques, inquiétudes sur la monnaie "nationale européenne" lors de la crise chypriote, coupes dans le budget de la défense, mesures en demi-teinte sur la laïcité, absence de réactions aux propos d’un footballeur sur la Marseillaise. De quoi éclairer le report massif des électeurs de gauche sur le Front national lors d’une récente législative partielle.


Le Podcast Edito – France: le verrou républicain contre le Front national a-t-il cédé?

podcastverroufn.mp3 PodcastVerrouFN.mp3  (2.05 Mo)


Malgré sa finalité pédagogique, l’entretien de François Hollande jeudi soir sur France 2 n’a pas permis, pour filer la métaphore de la "boite à outils", de resserrer les boulons fixant le pacte républicain: la question mérite d’être posée à la lumière des résultats, dimanche 24 mars, de la deuxième circonscription de l’Oise où la candidate du FN a recueilli 48,6 % des suffrages face au député sortant Jean-François Mancel. En une semaine, selon Le Monde, la première a gagné près de 22 points et dépassé la barre des 50 % dans quatre des huit cantons de cette circonscription. Des chiffres que seul "un report des électeurs de gauche sur le FN" est en mesure d’expliquer. En clair, le Front national a triomphalement perdu cette élection.

Certes, une partielle n’est pas une présidentielle. Mais une dynamique est enclenchée qui se nourrit d’une fragilisation sans précédent de tous les éléments-clés du contrat républicain: discrédit des responsables politiques avec la mise en examen d’un ancien président de la république doublée de la démission d’un ministre du budget, déclarations, corrigées par des démentis de Jeroen Dijsselbloem jugés peu sincères par le Financial Times et par Reuters, du président de l’Eurogroupe sur la possibilité d’appliquer la solution chypriote à d’autres pays de la zone euro, inquiétudes sur le budget national de la défense, annonce présidentielle de mesures en demi-teinte sur la laïcité alors que l’affaire de la crèche Baby-loup était l’occasion d’une loi à portée universelle sur ce pilier de la République. Le candidat socialiste ne prétendait-il pas, lors de sa campagne, réinscrire solennellement le principe de 1905 dans la Constitution?

La tentation de l'extrême

Le paradigme réside sans aucun doute dans la phrase du footballeur Karim Benzema: "Personne ne peut me forcer à chanter la Marseillaise". Aucun leader politique à droite comme à gauche n’a jugé bon de réagir à ces propos: autocensure devant la popularité du sportif? Craintes de se voir accusé d’en avoir miné le moral avant un match décisif contre l’Espagne? La saillie du joueur vaut pourtant effet en miroir: si plus rien ne peut plus forcer quiconque dans le domaine symbolique, personne ne peut désormais s’interdire d’opter pour ce qui n’apparaît plus comme un choix extrême.


Par (dernière modification le 01/04/2013)





1.Posté par Olivier le 31/03/2013 22:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

...c'est bien pourquoi désormais, je suis bien décidé à voter Marine LE PEN et FN à toutes les pr...  

2.Posté par front républicain ou pouvoir désavoué le 01/04/2013 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le front républicain ou le pouvoir désavoué 29/03/2013 - 10h36
Une chose est sure les électeurs ne...  

Nouveau commentaire :

Veuillez respecter la nétiquette.
Nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.

Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 12




Dans nos blogs :

Présidentielle 2017: La place du sport dans le programme des candidats

Le sport étant un sujet d’intérêt général, les candidats à la présidence de la République française se doivent de participer à la...



Le Podcast Journal sur :