Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
06/12/2013

Le monde entier rend hommage à Nelson Mandela


L'homme pacifiste figure emblématique du XXe siècle surnommé le "Jésus Christ des Noirs" vient de s'éteindre à Johannesburg, à l'âge de 95 ans, entouré de ses proches.


nelson_mandela.mp3 Nelson_Mandela.mp3  (123.67 Ko)


Le 27 juin 2013 le Président américain Barack Obama a dit de Mandela, alors hospitalisé dans un hôpital de Pretoria entre la vie et la mort et placé sous assistance respiratoire: "Il est mon héros personnel. Je pense qu'il est un héros pour le monde. S'il nous quitte (...), nous savons tous, je pense, que son héritage est un de ceux qui traverseront les âges".

Nelson Mandela né en 1918 a eu 95 ans le 18 juillet 2013, il s'est éteint le 5 décembre 2013. Son décès a été annoncé jeudi soir par le président sud-africain, à 22h45 (heure de Paris).

Les problèmes pulmonaires à répétition liés aux séquelles d'une tuberculose contractée pendant son séjour sur l'île-prison de Robben Island auront eu raison du père de la nation sud-africaine.

Voir aussi nos autres articles sur Nelson Mandela

Étudiant en droit il devient avocat avant de se consacrer à la politique. Sa vie privée se construit autour de trois mariages En 1947, il épouse Évelyne Mase, avec qui il aura une fille et deux fils. En 1958, il se marie avec Winnie Madikisela. C'est elle qui accueillera Mandela à sa sortie de prison mais ils se sépareront en 1992. De cette union il aura deux filles. Le 18 juillet 1998, le jour de ses 80 ans il dit "oui" à Graça Machel, la veuve du premier président du Mozambique, Samora Machel.

Son dévouement à la cause du peuple africain est fascinante. Le 20 avril 1964 dans sa déclaration pour sa défense devant la Cour suprême de l’Afrique du Sud à Pretoria, Nelson Mandela dévoile le raisonnement qui l'a fait recourir à la violence comme tactique et conclut: "Toute ma vie je me suis consacré à la lutte pour le peuple africain. J'ai combattu contre la domination blanche et j'ai combattu contre la domination noire. J'ai chéri l'idéal d'une société libre et démocratique dans laquelle toutes les personnes vivraient ensemble en harmonie et avec les mêmes opportunités. C'est un idéal pour lequel j'espère vivre et agir. Mais, si besoin est, c'est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir ".

Ce dirigeant historique, grand défenseur de la lutte contre le système politique d'apartheid a payé très cher de sa personne son idéologie. Dès 1944 devenu avocat, il entre au Congrès national africain (ANC) afin de lutter contre la domination politique de la minorité blanche et la ségrégation raciale. En 1948 il participe à la lutte non violente contre les lois de l'apartheid, mises en place par le gouvernement du Parti national. En 1961 ANC lui confie avec Joe Slovo du parti communiste, le haut-commandement de l'organisation de son aile militaire appelée "Umkhonto we Sizwe" (ou MK). Il est arrêté avec plusieurs autres personnes le12 juillet 1963 par la police sud-africaine sur indication de la CIA, puis condamné à la prison à vie le 12 juin 1964 avec sept autres de ses compagnons. Il déclarera: "J'ai condamné le racisme toute ma vie, je le combats aujourd'hui et je le combattrai jusqu'à mon dernier souffle".

Il passe 17 ans à la prison de l'île de Robben au large du Cap, où il attrape la tuberculose. Il est transféré en 1982 à la prison Pollsmoor dans la banlieue du Cap. En 1985 il refusera sa libération contre le renoncement public à la lutte contre l'apartheid, déclarant là encore "Quelle liberté m'est offerte alors que l'organisation du peuple demeure interdite? Seuls les hommes libres peuvent négocier. Un prisonnier ne peut pas faire de contrat". il devient de plus en plus le symbole de la lutte pour l'égalité raciale et s'attire un soutien international croissant. Il reçoit d'ailleurs la même année prix Ludovic-Trarieux pour son engagement en faveur des droits de l'homme. Sa dernière prison en 1986 est une villa avec piscine dans le périmètre du centre pénitentiaire Victor Verster de Paarl. Le 11 juin 1988 au Wembley Stadium de Londres a lieu le concert hommage des 70 ans de Nelson Mandela réclamant sa libération, regardé par six cents millions de téléspectateurs dans soixante-sept pays... Il est, en partie libéré, le 7 décembre 1988 et mis en résidence surveillée. Le 15 octobre 1989, le Président Frederik de Klerk libère les sept dirigeants de l’ANC. En novembre, Nelson Mandela dit alors du Président de l'Afrique du Sud qu'il est "le plus sérieux et le plus honnête des leaders blancs  avec qui il ait pu négocier". Après 27 ans et 190 jours en détention Nelson Mandela recouvre la pleine liberté le 11 février 1990.

Le 26 février 1990, face à ses partisans, il annonce: "Je suis là devant vous non pas comme un prophète mais comme un humble serviteur du peuple. Jetez dans la mer vos fusils, vos couteaux et vos machettes, afin de pacifier les relations entre l'ANC et le gouvernement mais aussi la rivalité entre l’ANC et l’Inkhata zoulou qui a fait de nombreuses victimes". Le 6 août 1994 Mandela confirme les accords avec le Président de Klerk, et l’ANC proclame la fin de la lutte armée.

En 1993 Nelson Mandela reçoit avec le président Frederik de Klerk le prix Nobel de la paix pour l'abolition de l'apartheid.

Le 27 avril 1994 il remporte les élections générales multiraciales et pluralistes avec une majorité écrasante. Il devient le 10 mai le premier président noir de l'Afrique du Sud. Nelson Mandela se démettra de cette haute fonction en juin1999 laissant la place à son dauphin Thabo Mbeki.

Néanmoins il restera très actif en créant la Fondation Nelson Mandela. cette organisation poursuit deux objectifs principaux que sont la lutte contre l'épidémie du Sida et l'amélioration de l'éducation dans les régions rurales. Il participe à de nombreuses autres œuvres caritatives et il est très sollicité pour prendre position sur de nombreux sujets liés à l'actualité nationale et internationale. En 2004 il décide de se retirer de la vie publique. Ce médiateur de la paix fera toutefois encore quelques belles apparitions. Il décidera aussi, submerger de récompenses et d'hommages, de ne plus en accepter, considérant que d'autres doivent être maintenant honoré ! Cette distinction honorifique elle va perdurer: Le 10 novembre 2009, l'Assemblée générale des Nations unies a déclaré le 18 juillet "Journée internationale Nelson Mandela".

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exprimé jeudi 5 décembre 2013 sa profonde tristesse à l'annonce du décès de Nelson Mandela: "Personne plus que lui n'a fait à notre époque pour promouvoir les valeurs et aspirations de l'Organisation des Nations Unies. (...) Nelson Mandela était une figure singulière sur la scène internationale - un homme à la dignité calme et à l'héritage imposant, un géant de la justice et une source d'inspiration humaine".

Si l'immortalité, même pour les grands hommes, n'hésite pas, l'âme Nelson Mandela tel un sage, planera toujours en rappel sur le monde comme symbole de l'humanité.

Madiba laisse une trace indélébile dans l'Histoire



Par (dernière modification le 06/12/2013)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Qui est Theresa May? - 07/10/2016

Destin presque royal - 02/07/2016

1 2 3 4 5 » ... 11




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :