Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
06/12/2016

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes


Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne, dominée par des islamistes.


Affiche électorale à Koweït City invitant les Koweïtiennes, qui ont obtenu le droit de vote et d'éligibilité le 16 mai 2005, à voter. Photo © Bulent Inan.
Affiche électorale à Koweït City invitant les Koweïtiennes, qui ont obtenu le droit de vote et d'éligibilité le 16 mai 2005, à voter. Photo © Bulent Inan.

legislatives_koweit.mp3 Législatives Koweït.mp3  (1.01 Mo)


Les Koweïtiens ont voté en grand nombre, avec un taux de participation d’environ 70%, pour ce scrutin dominé par le rejet de la réduction des subventions gouvernementales et des mesures d’austérité liées à la chute des revenus pétroliers. Les différents groupe d’opposants avaient boycotté pendant 4 ans le Parlement en signe de protestation contre le passage au vote unique par électeur au lieu de 4 par le passé, ce qui favorisait le clientélisme. Ils avaient décidé de participer à ce scrutin à la suite de la dissolution du Parlement le 16 octobre 2016, provoquée par une fronde de députés à la suite de l'augmentation des prix des produits pétroliers, un thème qui a été au cœur de la campagne électorale.

Les opposants ont raflé 24 sièges sur les 50 que compte le Parlement. Environ la moitié d’entre eux sont des islamistes d’un groupe lié aux Frères musulmans et des salafistes. Safa Al Hashem (libérale) est la seule députée élue sur les 14 candidates qui s'étaient présentées. Le nombre d’élus de la minorité chiite est tombé à six, contre neuf dans le Parlement sortant. Signe de la volonté de changement de direction, plus de la moitié des candidats qui siégeaient dans le Parlement sortant n'ont pas été réélus.

Le gouvernement koweïtien a présenté le 28 novembre 2016 sa démission à l’Émir, Cheikh Sabah Al Ahmad Al Jaber Al Sabah, conformément à la Constitution qui prévoit que le Cabinet démissionne après un scrutin législatif. Le 30 novembre 2016, l’Émir a publié un décret reconduisant Cheikh Jaber Al Moubarak Al Hamad Al Sabah au poste de Premier ministre pour former un nouveau gouvernement. D'après la Constitution, le Premier ministre devrait former le gouvernement d'ici le 11 décembre 2016, date à laquelle le nouveau Parlement entamera sa session inaugurale.


Résultats des élections législatives 2016 au Koweït



Par (dernière modification le 05/12/2016)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 58




Dans nos blogs :

L'UNICEF s'alarme: 1,4 million d'enfants risquent de mourir de faim dans quatre pays d'Afrique

Près de 1,4 million d'enfants peuvent mourir de la famine cette année au Nigeria, en Somalie, au Soudan du sud et au Yémen, selon le Fonds...



Le Podcast Journal sur :