Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Baptiste Alargent
22/05/2014

Les Serious Games

Vos articles dans votre Podcast Journal


Quel est le point commun entre un premier de la classe et un élève aux résultats moyens du même âge? Réponse: Ils jouent tous les deux aux jeux vidéo. Partant de ce constat, pourquoi ne pas s’en servir pour faire avancer les pratiques pédagogiques?


Vers une révolution des pratiques pédagogiques

serious_games.mp3 Serious_Games.mp3  (145.51 Ko)


C’est justement l’objet des Serious Games ou jeux sérieux. Avant de s’emparer du débat, il convient tout d’abord de donner une définition du Serious Game. Selon la définition proposée sur la base des travaux de Julian Alvarez (Docteur en science de l’information et de la communication, chercheur associé au laboratoire Cirel, Trigone Université de Lille) et reprise par la plupart des développeurs multimédias, le Serious Game est "un logiciel qui combine une intention sérieuse, de type pédagogique, informative, communicationnelle, marketing, idéologique ou d’entraînement avec des ressorts ludiques issus du jeu vidéo. La vocation d’un Serious Game est donc de rendre attrayante la dimension sérieuse par une forme, une interaction, des règles et éventuellement des objectifs ludiques".
Un Serious Game est donc un outil utilisant les nouvelles technologies dans l’intention spécifique de faire passer un message de manière attractive. Il vise à transmettre des contenus, faire découvrir ou acquérir des savoirs, savoir-faire variés (langues, sciences, écologie, histoire, économie, formations commerciales, etc.). Ces jeux possèdent de nombreux avantages dont les plus souvent mentionnés sont "la possibilité d’apprendre à son rythme, l’adaptation du parcours à des utilisateurs et utilisatrices de niveaux différents, l’autonomisation des apprenantes et des apprenants (…) et auraient des effets positifs sur la motivation et l’estime de soi" (CEREZO, 2012).


Le jeu: une alternative au modèle classique d’apprentissage

Ce nouveau mode d’apprentissage a déjà fait ses preuves dans le monde professionnel qui s’est emparé d’emblée de cette innovation dans le cadre de la formation des salariés. En effet, le terme "jeu" n’a pas freiné l’enthousiasme des grandes entreprises (SNCF, Orange, Renault, l’Oréal, Air France, etc.) qui continuent à développer l’utilisation des Serious Games. Le jeu est un univers de représentation où il faut s’approprier les codes, le langage, les signes et les règles. Plusieurs études démontrent l’efficacité du jeu dans le développement des capacités transversales (La collaboration, la communication, les stratégies d'apprentissage, la pensée créatrice, la démarche réflexive), il permet de faire des choix, d’analyser les conséquences et d’apprendre de ses erreurs. Les Serious Games permettent à l’utilisateur (au joueur) d’analyser les résultats de l’activité menée, ils se rapprochent ainsi du modèle de pédagogie constructiviste fondée sur l'idée que la connaissance est construite par l'apprenant sur la base d'une activité mentale. L’apprenant-joueur par ce biais est contraint par le principe même du jeu d’entrer dans une démarche d’auto-évaluation qui lui permettra de franchir les différentes étapes de son acquisition de savoir et de compétences, passant de "consommateur de connaissances" à "producteur de son apprentissage". Les Serious Games représentent aujourd’hui une alternative au format traditionnel de transmission de certains savoirs et savoir-faire. En mettant l’accent sur l’échange, le partage et le retour sur expérience entre les acteurs-apprenants du jeu, ils démocratisent le savoir par l’interaction.

Les nouvelles technologies entraînent un renouvellement des pratiques pédagogiques

En février 2010, le rapport de la mission parlementaire sur la modernisation de l'école par le numérique indique que "les nouvelles technologies à l’école ne seront "nouvelles" que si la pédagogie qui les emploie est "nouvelle" ou plutôt renouvelée".

Les Serious Games sont justement au cœur du renouvellement des pratiques pédagogiques, bousculant les rapports entre l’élève et l’enseignant, en rééquilibrant les pouvoirs et modifiant ainsi la posture du "sachant". L’élève tient désormais le rôle principal de sa propre acquisition de connaissances et de compétences. Avec cette approche le rôle du pédagogue se voit donc modifié. Il devient l’observateur du parcours des apprenants mais aussi le garant de la collaboration et de la cohésion globale du groupe dans un climat de confiance favorisant l’acquisition du savoir. Il est également en charge de consolider les acquis en proposant des supports de travail complémentaires au jeu tout en incitant à une prise de distance face à une immersion qui pourrait s’avérer contreproductive. Les Serious Games offrent aux enseignants et acteurs jeunesse une alternative efficace au format pédagogique traditionnel qui tend aujourd’hui à s’essouffler. Il n’est pas ici question de remplacer le personnel enseignant par la technologie mais bien de leur proposer des moyens d’apprentissages adaptés.

Un exemple de Serious Game: Backstage-game

Backstage-game ID6 est une association d’intérêt général dont le but est de renforcer la qualité des actions éducatives. Elle agit plus particulièrement en direction des professionnels en lien avec la jeunesse fragilisée, des acteurs du monde de l’éducation populaire, de l’éducation non formelle et de l’éducation formelle. Issu d’une expérimentation sociale du FEJ (Fonds d’Expérimentation pour la Jeunesse), Backstage-game est une nouvelle approche pédagogique qui intègre l’univers du jeune (le quartier, le cercle amical…) et permet d’entrer totalement dans son territoire. Ce jeu constitue un support pédagogique innovant permettant d’enrichir les pratiques des éducateurs spécialisés, animateurs, professeurs et formateurs. Le thème de la musique et le système de personnalisation des avatars en font un jeu fédérateur et attrayant pour tout public jeune (collégiens / lycéens, en insertion, apprentis, sous-main de justice etc). C’est un outil attractif pour favoriser la motivation à apprendre et satisfaire l’œil averti de la génération digitale native.


Par Baptiste Alargent (dernière modification le 22/05/2014)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Quantum Lab - 03/05/2016

1 2 3 4 5 » ... 10




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :