Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 


Lundi 1 Septembre 2014
22:56
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)

Les charlatans

19/04/2011
Lu par 2987 visiteurs web

Durant l’examen préopératoire, il utilisa des expressions scientifiques pour conduire le médecin à une question la réponse à laquelle fut “psychanalyste”. Un malade sous anti-dépressifs et antipsychotiques vivant dans sa propre réalité finissait son dialogue avec le médecin par une assurance que sa situation n’avait pas d’effets sur ses patients et une promesse d’arrêter ses médicaments le plus tôt possible.


Lapsus de charlatan. Photo (c) Ibrahim Chalhoub
Lapsus de charlatan. Photo (c) Ibrahim Chalhoub
Les charlatans sont partout, et même s’ils ne sont pas malades comme l'homme qui a essayé de se faire passer pour psychanalyste, on peut presque toujours remarquer le subterfuge à travers lapsus et actes manqués comme se soi-disant psychologue qui a inscrit son titre avec un "q" à la place du "g" (voir la photo). Ils ne sont efficaces à obtenir une clientèle que parce qu’ils visent ceux qui ont tendance à préférer les thérapies alternatives et ceux qui n’ont plus d’autre choix.
Un monsieur se proclamant physiothérapeute et diététicien pratiquait ses spécialisations dans une clinique de médecine qui a quitté le pays en se servant de la pancarte de médecin comme couverture. Dans la clinique désordonnée où un diplôme complètement illisible décorait un des murs, il vendait des potions contre la douleur en se vantant qu’elles étaient de ses préparations alors qu’elles ne sont que des médicaments qui ont été vidé dans des pots utilisés pour l’analyse de d’urine. Ces potions efficaces coûtaient entre 30 et 40 Euros alors que les vrais médicaments à l'origine se vendaient entre 2 à 6 Euros.
Un certain ingénieur proclamait qu’il avait découvert des agents médicamenteux qui guérissaient les cas irrémédiables de cancer. En tenant une de ses capsules dans ma main, l’ingénieur m’interdit d’essayer de l’ouvrir parce qu’elle était équipée d’un système d'autodestruction à l’ouverture, alors que la crème qu’il a inventé pouvait détruire les colonnes des appareils HPLC (Chromatographie Liquide à Haute Performance ; méthode d’identification et de dosage des médicaments).
Un homme se sentant mal, voulu mesurer sa tension artérielle qui, d’habitude, était normale. Surpris par une élévation sévère, il avait honte de me montrer une facture de 90 Euros en échange de 2 produits contre le diabète de chez un escroc qui proclamait dans des émissions télévisées que ses produits miraculeux sont naturels et pouvaient guérir toutes les maladies organiques.
Imaginez un malade au stade terminal durant lequel les agents anticancéreux sont arrêtés et le malade est laissé sur les analgésiques opioïdes. L’expression libanaise "mouallac bi khyout el hawa" (attaché à n’importe quel espoir) serait la description d’une dame de 37 ans qui payait des sommes incroyables pour des capsules qui ne contenaient que des épices. La découverte du contenu n’a pas arrêté charlatan ni à ses confrères dans leurs activités. La pauvre était déjà morte.
Ce n’est ni de l'homéothérapie ni une forme de thérapie alternative. C’est du pur charlatanisme qui doit être réprimé par la loi. Mais laquelle et par qui ?

charlatans.mp3 Charlatans.mp3  (372.67 Ko)



Par — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 2987 fois — Contenu mis à jour le 18/04/2011





1.Posté par geom le 20/04/2011 08:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est toute une societe malade, constitue d'individus 'malades' qui souvent cherche le miracle de...  

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Gaza respire enfin - 27/08/2014

1 2 3 4 5 » ... 27











Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents