Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Les plantes compagnes


Vous avez construit vos buttes, réalisé vos semis et mis en terre vos jeunes plants bien tendres. Comment les protéger des nuisibles et maladies? En utilisant des pesticides? Non... car il existe un moyen dépourvu de toxicité pour notre terre afin de préserver les cultures, l'utilisation de plantes compagnes.


Des symbioses

Fleur de capucine. Image du domaine public
Fleur de capucine. Image du domaine public

plante_compagne.mp3 Plante compagne.mp3  (1000 Ko)


Grâce aux observations et à la pratique des scientifiques et des passionnés, certaines associations entre plantes ont été décrites. Elles sont de deux types: des plantes qui éloignent les prédateurs ou les maladies et des plantes qui servent d'appâts aux nuisibles.

Qui planter à côté de quel légume?

Par exemple l'aubergine se plaira avec le haricot, tandis que la tomate se plaira avec le persil, le basilic l’œillet d'Inde et le souci. Le concombre avec la pomme de terre. Pour retrouver une liste parmi d'autres existantes, cliquez ici.

Les plantes aromatiques dans leur grande majorité: thym, basilic, sauge, menthe, santoline, mélisse, marjolaine (ou origan), lavande, aneth, romarin, rue... protègent tout type de culture, toutefois l'absinthe et le fenouil peuvent inhiber la croissance des plants donc il faudra les planter à une certaine distance des cultures. La capucine servira d'appât aux pucerons.

En outre, l'association de fleurs avec des légumes possèdent aussi la vertu d'attirer les insectes pollinisateurs (abeilles, bourdons) qui favorisent la fructification des légumes et des fleurs.

En ce qui concerne les plus gros prédateurs comme les taupes, il est recommandé d'implanter des espèces dont les racines contiennent des composés toxiques et/ou volatils qui indisposent ces animaux et les éloignent du potager, comme l'Euphorbe épurge Euphorbia lathyris et la Couronne impériale Fritillaria imperialis.


Compagnonnage et phytosociologie

La phytosociologie est la science qui étudie, définit et classe les communautés végétales spontanées selon certains critères. C'est une discipline écologique, botanique et géographique à part entière.

Le compagnonnage végétal quant à lui, est une technique horticole issue des premières "observations phytosociologiques" puisqu'elle s'appuie sur les liens fonctionnels et mutuellement bénéfiques de certaines espèces végétales. La recherche d'alternatives aux pesticides chimiques remet au goût du jour ces notions.

Les plantes interagissent entre elles, et selon Pierre Lieuthagi auraient influencé les hommes dans leur évolution, à découvrir dans son livre réédité récemment La plante compagne aux éditions Actes Sud.



20/06/2016




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

"Nés quelque part" - 11/04/2017

1 2 3 4 5 » ... 23





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :