Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Chantal Cockaerts / WIM
05/11/2014

Les surdoués ou individus à haut potentiel

Communication de notre partenaire WIM*


Les surdoués sont plus intelligents que la population générale mais surtout ils réfléchissent différemment et ont une hypersensibilité qui peut engendrer des difficultés d'adaptation à leur environnement.


La première impression quand on entend "surdoué" est de se dire que ce sont des personnes plus intelligentes que la moyenne et qui ont donc plus de chances que les autres de "réussir dans la vie". De nombreuses études récentes ont montré qu'il s'agit d'un sujet beaucoup plus vaste et beaucoup plus complexe que la simple "réussite".

L'intelligence dépasse largement le champ académique. Si l'on veut définir des catégories, il faut distinguer les formes d'intelligence suivantes: verbale (utilisation du langage pour comprendre les autres et s'exprimer); logico-mathématique (logique, analyse, observation, résolution); visuelle-spatiale (faire mentalement une représentation spatiale du monde); musicale (reconnaitre, mémoriser, interpréter, créer des sons, de la musique, des phrases); kinesthésique (utiliser son corps en totalité ou en partie dans la vie quotidienne, artistique, sportive, professionnelle); interpersonnelle (agir et réagir avec les autres, comprendre et générer des solutions valables pour aider les autres); intrapersonnelle (se comprendre, voir ce qu'on est capable de faire, constater ses limites et ses forces, identifier ses désirs, ses rêves); naturaliste (classifier, reconnaitre et utiliser ses connaissances sur l'environnement, les animaux, les végétaux ou les minéraux).
Généralement, on n'est pas surdoué dans une seule forme d'intelligence mais dans plusieurs. Les tests de QI tels qu'ils existent aujourd'hui mesurent principalement les 3 premiers types d'intelligence. Des études sont en cours pour élargir le champ des tests. Sont définis actuellement comme surdoués les individus qui ont un QI supérieur à 130. Cela représente 2,5% de la population.

Il a été démontré, notamment grâce aux avancées récentes des neurosciences, que les surdoués réfléchissent différemment du reste de la population. Ils ne réfléchissent pas en linéaire mais en arborescence en multipliant les associations d'idées. Ils ne réfléchissent pas uniquement sur la base d'éléments tangibles mais également avec l'ensemble de leurs ressentis. Le surdouement est indissociable de l'extrême sensibilité.
Leur cerveau est constamment en hyperactivité, avec des connexions extrêmement rapides qui se développent simultanément dans toutes les zones cérébrales.
Il y a autant de profils différents de "surdoués" que de gens "normaux". Certaines caractéristiques reviennent cependant très souvent: hyper-sensibilité, sens aigu de l'injustice, sentiment d'être différent des autres, anxiété, réfléchir "hors du cadre", ne jamais s'arrêter de penser, la curiosité. Par ailleurs, le surdouement peut aussi s'accompagner de différents problèmes "dys", comme la dyslexie (trouble de la lecture); dyscalculie (trouble des apprentissages numériques); dysorthographie (défaut d'assimilation des règles orthographiques); dyspraxie (altération de la capacité à effectuer des mouvements automatiques - la personne doit contrôler volontairement tous ses gestes)...

* www.wim.mc

L'extrême intelligence s'accompagne d'une extrême sensibilité et le mélange des deux peut être source de grande anxiété. C'est notamment la faculté d'adaptation à son environnement (et non pas de devenir la norme), le niveau de l'anxiété, la façon dont elle se manifeste et la façon dont le surdoué arrive à la gérer qui font que surdouement n'est pas forcément synonyme de réussite scolaire, professionnelle ou personnelle.

Il y a des éléments spécifiques liés au surdouement des femmes. Ces femmes peuvent vivre plus facilement en s'adaptant et rester fréquemment dans une vie "à côté" de celle où elles s'épanouiraient. Cela a pour conséquence un sentiment récurrent de "mal vivre", de "passer à côté de sa vie, de soi-même" qu'elles n'arrivent pas à comprendre, à s'expliquer tellement elles se sont adaptées à une vie qu'on leur présente comme étant la norme.
Leur façon d'analyser les autres, l'impression qu'elles donnent d'avoir compris trop de choses font peur aux hommes mais aux femmes également. Elles semblent inapprochables, sûres d'elles, froides alors que ce n'est pas le cas. C'est une carapace qu'elles se sont forgée petit à petit pour se protéger de leur hypersensibilité.
L'hypersensibilité est encore bien plus exacerbée chez les femmes surdouées que chez les hommes.
Adulte, la femme surdouée ne correspond généralement pas à l'image traditionnelle de la femme que la société lui renvoie. Cela ne fait qu'accentuer son sentiment de différence, sa difficulté d'adaptation et à être acceptée aussi bien dans sa vie professionnelle que dans son rôle de mère et d'épouse.

Les petites filles montrent dès l'enfance une plus grande capacité d'adaptation que les garçons. Elles acceptent plus facilement les règles du jeu scolaire. Il n'est pas rare qu'une fille surdouée juge plus prudent d'inhiber ses talents pour se faire moins remarquer, être mieux acceptée, plaire à ses parents, aux professeurs.
C'est pourquoi, elles ont parfois un plus grand besoin d'être soutenues, entourées par des personnes qui connaissent leurs différences. Cela les aide à se sentir acceptées telles qu'elles sont dans toute leur complexité mais aussi leur richesse, plutôt que d'essayer de ressembler à la norme avec le risque tôt ou tard de devoir faire face de manière parfois violente à leur différence.


Différents facteurs favorisent l'épanouissement personnel et professionnel d'un surdoué.
La première étape consiste en sa propre reconnaissance et acceptation de sa différence ce qui est parfois difficile pour quelqu'un qui a toujours souffert de se sentir différent.
Cette étape s'accompagne aussi de l'acceptation que les autres fonctionnent différemment que soi. Il est important que la personne comprenne en quoi elle est différente (sa manière de penser, son hypersensibilité, ...). Cette étape fonde les bases solides de l'estime de soi sur lesquelles le surdoué pourra s'appuyer pour avancer.

Il est aussi essentiel qu'il/elle soit écouté(e) et accepté(e) par son entourage proche. Il est fréquent de voir des visages s'éclairer quand une personne commence à comprendre qu'elle peut être différente et qu'elle n'est pas la seule dans son cas. Le surdoué pourra ensuite identifier les domaines où il se sent le plus à l'aise.

Notre monde en pleine révolution a besoin de personnes créatives, qui pensent "out of the box". Il est très important que ces surdoués puissent être accompagnés dans leurs choix scolaires et professionnels, leurs questionnements, leur vie, par des spécialistes qui connaissent leur sensibilité et leur façon différente de fonctionner, de réfléchir.
Cela leur permet dans un premier temps d'accepter leurs différences pour ensuite les développer, s'épanouir personnellement et professionnellement et peut-être inventer de nouveaux concepts, produits, idées qui vont faire évoluer notre société de manière constructive et positive!


Par Chantal Cockaerts / WIM (dernière modification le 05/11/2014)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le pied - 02/07/2016

La vitamine D - 17/05/2016

1 2 3 4 5 » ... 13




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :