Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
04/08/2016

Lumière sur les produits cosmétiques "non testés sur les animaux"


En Europe, depuis 2013, il est interdit de tester les produits cosmétiques sur les animaux. Mais la réalité de cette réglementation est plus subtile.


Une interdiction européenne

Image du domaine public.
Image du domaine public.

tests_sur_animaux.mp3 Tests sur animaux.mp3  (1.43 Mo)


Le règlement du 30 novembre 2009 relatif aux produits cosmétiques interdit la commercialisation des "produits cosmétiques dont la formulation définitive, les ingrédients ou combinaisons d’ingrédients ont été expérimentés sur des animaux". La date de mise en place complète de cette interdiction a été fixée au 11 mars 2013. Depuis ce jour, il est donc interdit de mener des tests animaux sur les produits cosmétiques finis et sur leurs ingrédients. La vente et l'importation, dans l'Union européenne, de produits cosmétiques testés sur animaux, est également interdite.

Cette interdiction ne signifie pas pour autant que les produits cosmétiques sont plus dangereux pour la santé humaine. En effet, des méthodes alternatives existent pour s’assurer qu'ils ne provoquent ni irritation, ni corrosion, ni sensibilisation de la peau ou de l’œil du consommateur. Ainsi, il est notamment possible d’effectuer ces tests in vitro sur des cultures de cellules humaines. Ces tests sont même plus fiables, plus rapides et moins coûteux que les tests effectués sur les animaux.


D’importantes exceptions

Mais l’interdiction des tests animaux n’est pas absolue. Tout d’abord, elle ne concerne pas les invertébrés. Ensuite, si les ingrédients sont utilisés dans d’autres secteurs que la cosmétique (parfumerie, pharmaceutique, etc.), ils peuvent être testés dans le cadre de leur utilisation dans ces secteurs.

En ce qui concerne les ingrédients qui ne relèvent que de la cosmétique, il existe également une exception, qui relève du programme dit "REACH". En effet, cette réglementation prévoit que les produits chimiques doivent être testés lorsqu’il s’agit de garantir la sécurité des travailleurs qui y sont exposés durant le processus de fabrication. Ainsi, lorsque le produit ne contient que des ingrédients 100% naturels, cette exception ne risque pas de jouer.

Enfin, tous les produits et ingrédients testés sur les animaux avant l’entrée en vigueur de l’interdiction continuent à être commercialisés, sans distinction possible pour le consommateur. En effet, selon l’article 20,3 du règlement "La personne responsable ne peut signaler l’absence d’expérimentations réalisées sur des animaux que si le fabricant et ses fournisseurs n’ont pas effectué ou commandité de telles expérimentations pour le produit cosmétique fini, son prototype ou les ingrédients le composant, et n’ont utilisé aucun ingrédient ayant été testé par d’autres sur des animaux en vue du développement de nouveaux produits cosmétiques".

La question de la fiabilité des labels

Les six labels considérés comme fiables par Animalter. Cliquez ici pour accéder à la liste.
Les six labels considérés comme fiables par Animalter. Cliquez ici pour accéder à la liste.
Il est difficile de s’y retrouver parmi tous les labels de produits non testés sur animaux. L’association Animalter a mené l’enquête en se penchant sur les cahiers des charges de ces différents labels. Pour l’association de défense animale, les labels fiables sont ceux qui interdisent tout test sur les animaux, mais qui interdisent aussi la vente de leurs produits en Chine.

En effet, la Chine est le seul pays à imposer des tests sur tous les cosmétiques importés, bien qu’elle ait renoncé aux tests animaux pour de nombreux produits finis fabriqués sur son sol. Cela signifie donc que les marques proposant leurs produits en Chine acceptent que leurs produits soient testés sur les animaux par des laboratoires chinois. A la lumière de cette étude, l’association n’a retenu que six labels qu’elle considère comme fiables: ce sont ceux qui figurent sur l'illustration ci-contre.




Par (dernière modification le 04/08/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 22




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :