Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Podcast Journal
03/01/2010

MISS FRANCE: Antoine de Villejoie demande la mise à pied de Mme de Fontenay


Le feuilleton continue... Après le scandale concernant les photos nues de Kelly Bochenko (qui a été destituée de son titre de Miss Paris - voir nos articles précédents), c'est au tour d'Antoine de Villejoie, président du Comité Miss France Historique* d'attirer l'attention avec une déclaration demandant au Président de l’Association Internationale des Concours de Beauté pour les Pays Francophones (A.I.C.B.P.F.) de diffuser sa déclaration concernant la "mise à pied" souhaitée de Madame de Fontenay. Ci-dessous le texte de la déclaration.
Cliquez sur l'icône imprimer au-dessus du titre de l'article pour le visualiser sur fond blanc


LA DÉCLARATION D’ANTOINE DE VILLEJOIE A LA PRESSE

Photo © Brigitte Lachaud
Photo © Brigitte Lachaud
Suite aux différents scandales engendrés par Madame Geneviève MULMANN dite de FONTENAY qui ont ternis l’image de « MISS FRANCE », Antoine de VILLEJOIE constate que les agissements et décisions arbitraires de Madame de FONTENAY vis-à-vis des « MISS » élues sous sa responsabilité ne correspondent plus à l’image que les français veulent se faire de « MISS FRANCE ».

Celle-ci se doit d’être une jeune fille moderne, bien dans sa peau et pouvant s’exprimer librement sur tous les sujets et problèmes actuels que peuvent avoir et ressentir les jeunes filles de sa génération.

« MISS FRANCE » doit représenter une « icône » de la jeunesse actuelle avec de nouvelles valeurs orientées vers le futur et non le passé.

Aussi, le Président du Comité Miss France Historique se doit de tirer toutes les conséquences des différentes affaires aux cours de ces dernières années mettant en cause Madame Geneviève MULMANN dite de FONTENAY.

(soupçons de trucages des votes lors des élections régionales et nationales, procès multiples en Correctionnelle pour injures, insultes et diffamations envers d’anciennes « Miss France », déclarations désobligeantes visant de nombreuses personnalités de l’audio-visuel et de la politique).

Tout ceci étant intolérable et le Président du « Comité Miss France » historique ne peut cautionner ces agissements qui déshonorent et entachent le nom du « Comité Miss France » créé par Monsieur Guy Rinaldo en 1954.

Antoine de VILLEJOIE rappelle également que Madame de FONTENAY a été définitivement exclue du « Comité Miss France » pour faute grave.

A la suite à cette exclusion Madame de FONTENAY a créé avec son fils Xavier POIROT une sarl ayant pour nom « Société Miss France » tout en détournant l’objet principal de l’Association Loi de 1901, à savoir le titre de « MISS FRANCE », pour le déposer à l’INPI en son nom personnel et le faire exploiter comme marque de commerce par sa société !!

Cette société a été vendue en 2002 à la société de productions télévisées ENDEMOL.

Depuis lors, Madame Geneviève de FONTENAY est toujours salariée de cette même société.

Par ces motifs, Monsieur Antoine de VILLEJOIE demande expressément à la société ENDEMOL de procéder à la « mise à pied » de Madame Geneviève MULMANN dite de FONTENAY et annonce qu’il va demander à la Justice de statuer sur la propriété du titre « MISS FRANCE », sa restitution au Comité Miss France Historique et son annulation en tant que marque de commerce déposé à l’INPI en infraction de la Loi sur les Associations.




* Le Comité Miss France Historique a été créé le 15 octobre 1954 par Guy Rinaldo




Par Podcast Journal (dernière modification le 03/01/2010)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 60





Dans nos blogs :

2017, l’année du changement pour Firefox

Depuis novembre 2014, Mozilla met toutes les chances de son côté afin d’améliorer son navigateur Firefox. De son partenariat avec Qwant à...



Le Podcast Journal sur :