Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
J.N.B.L.
04/12/2014

Mexique: Libérer 11 personnes détenues

Communication de notre partenaire


Les autorités mexicaines doivent abandonner les poursuites exagérées et libérer immédiatement 11 manifestants injustement détenus dans deux prisons de haute sécurité après avoir protesté contre la disparition de 43 étudiants à Iguala, a déclaré Amnesty International.


mexique_liberer_11_personnes_detenues.mp3 Mexique Libérer 11 personnes détenues.mp3  (186.74 Ko)


L’organisation demande également qu’une enquête soit ouverte sans délai sur les allégations indiquant que les policiers ont battu et menacé ces manifestants en détention.

"Les éléments pesant contre les 11 manifestants sont si peu convaincants qu’il est extrêmement difficile de comprendre pourquoi ils sont toujours en détention, qui plus est dans des prisons de haute sécurité où ils sont traités comme des "détenus de grande valeur". De telles actions permettent de s’interroger sur la possibilité d’une tentative délibérée visant à décourager les manifestations légitimes", a déclaré Erika Guevara Rosas, directrice du programme Amériques d’Amnesty International.

Trois femmes et huit hommes ont été inculpés d’association de malfaiteurs, de mutinerie et de tentative d’homicide sur un policier. Le seul élément qui pèse contre eux est le témoignage des cinq agents qui les ont arrêtés. À moins que des preuves suffisantes ne soient présentées pour étayer les accusations, ces manifestants doivent être libérés.
La plupart des détenus qui ont pu contacter un avocat de leur choix ont indiqué que des policiers les avaient battus et menacés en détention. D’après leurs avocats, les manifestants ont des ecchymoses et des cicatrices autour des yeux et sur les bras.
Les trois femmes continuent d’être assistées par des avocats commis d’office. On ignore quel est leur état de santé. Elles ont été placées dans la prison de haute sécurité située dans l’État du Nayarit, à 700 km de Mexico, où les contacts avec leurs proches et leurs avocats sont extrêmement limités.

"Au lieu d’engager des poursuites sans fondement contre des manifestants, le Bureau du procureur général de la République doit s’occuper d’établir le lieu où se trouvent les 43 étudiants disparus et de conduire les responsables présumés devant la justice", a déclaré Erika Guevara Rosas.




Par J.N.B.L. (dernière modification le 03/12/2014)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 12





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :