Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Anne-Laure Desmousseaux
10/11/2011

Musique en ligne: Innovation mondiale

Vos articles dans votre Podcast Journal


Innovation mondiale du français QOBUZ.


Promouvoir la qualité en musique: caprice superflu, ou réel marché?

Pourquoi le MP3 est-il insuffisant?

Le format MP3 compressé, qui détériore grandement le message sonore, a été inventé pour permettre à la musique de circuler sur Internet plus facilement, à une époque où la bande passante était rare et chère, et l’ADSL inexistant. Il a aussi été le vecteur principal du piratage. Aujourd’hui, le MP3 survit comme une paresse et un inintérêt des services de musique en ligne à améliorer leurs offres, au détriment des utilisateurs. Le MP3 est désormais obsolète. Il trahit le travail des artistes et de leurs producteurs.

Pourquoi les sources sonores de qualité FLAC 16 Bits / 44,1 kHz sont-elles pertinentes?

On n’améliore pas une source sonore préalablement dégradée et compressée: au mieux, on la travestit par des filtres pour la rendre moins mauvaise, mais on s’éloigne du message original fixé. La qualité du son final et sa fidélité à l’original passe uniquement par l’utilisation de la source originale de bonne qualité, fidèle au travail de l’artiste. Il est par ailleurs avéré qu’un fichier est moins altéré pour sa reproduction en tant que tel, que par sa reproduction à travers la lecture qu’on en fait par un CD, en raison des défauts inhérents à la lecture du support.
Le format d’encodage 16 Bits / 44,1 kHz a été le format officiel du Compact Disc pendant 30 ans. Il n’est pas le format ultime en terme de qualité de son (les audiophiles apprécient les formats 24 Bits / 96 kHz et supérieurs) - mais il est le format sous lequel l’essentiel du patrimoine musical des maisons de disques était effectivement disponible en CD, et peut être rendu disponible en ligne.
Il n’y a pas de raison, pas même de bande passante désormais, ou de capacité des supports, pour un amateur, de devoir souffrir une qualité inférieure au 16 Bits / 44,1 kHz. Le MP3 et les autres formats compressés sont une régression du confort d’écoute et une amputation du travail des artistes et des producteurs. La musique n’en sort pas indemne.

La Haute-Fidelité a-t-elle un avenir?

Toute l’histoire de la reproduction sonore a été un cheminement constant vers davantage de qualité, jusqu’à l’arrivée de la musique en ligne, qui a été une soudaine régression, principalement due au MP3. Pendant 10 ans, les services de musique en ligne légaux sont demeurés indifférenciés tant sur la qualité des fichiers offerts à l’écoute de leurs clients que sur les rédactionnels additionnels. Ils ont vendu des fichiers MP3 aussi médiocres ou pires que ceux qui circulaient gratuitement sur les réseaux P2P, et essuyé de ce fait l’incompréhension de pans entiers de consommateurs. La carence qualitative est l’une des raisons évidentes de la difficulté des services de musique légaux à émerger. Le soucis de la qualité de son et de la beauté de sonore avant d’avoir un avenir a déjà un présent!

Le succès actuel de QOBUZ est parallèle au grand retour de l’industrie de la haute-fidélité. Depuis deux ans, partout dans le monde, les fabricants d’équipements audio rivalisent d’ingéniosité et d’innovation pour offrir au public, devenu exigeant, des casques, des accessoires de mobilité et des systèmes Hi-Fi de salon orientés vers la qualité du son. Ce goût du beau son est même devenu un phénomène de mode, comme en témoigne la prolifération des "gros" casques dans les rues!
Avant Qobuz, il n’existait pas d’offre de musique en ligne légale pour satisfaire à cette exigence.

Qobuz a créé le créneau du téléchargement Haute Qualité en 2010. Au terme d’accords longs à mettre en place, et par un travail incessant pour obtenir des sources de qualité auprès de ses fournisseurs, Qobuz a généralisé à l’ensemble de son catalogue la "vraie" Qualité CD, 16 Bits / 44,1 kHz pour le téléchargement "à la carte". Aujourd’hui Qobuz innove à nouveau, cette fois sur le créneau en pleine explosion des offres d’abonnement. Il s’agit d’allier la haute qualité, déjà disponible en téléchargement "à la carte" à l’usage des offres de musique illimitée par abonnements. Le nouvel abonnement "Haute Fidelité" Qobuz streame la musique au format FLAC en 16 Bits / 44,1 kHz, Qualité CD, d’après des sources elles-mêmes de haute qualité.

Le but ultime de Qobuz c’est la musique. Un site ne peut vendre ou diffuser que ce que les ayant-droits lui fournissent. L’exigence de Qobuz sur la qualité des sources a rendu son catalogue plus long à constituer. Aujourd’hui tout y est disponible, dans la meilleure qualité disponible. La qualité sonore ne se juge pas par le format qui est livré au client (FLAC ou autre) mais par la qualité de la source. Il ne sert rien prétendre diffuser du FLAC si il s’agit de MP3 encodé en FLAC: ce n’est pas de l’ésotérisme pour fanatiques, c’est de l’arithmétique! Le cœur du travail de Qobuz est la recherche et le respect de la source sonore, puis sa documentation qui nécessite de venir au secours des données très pauvres fournies.

La musique en ligne entre dans une phase 2 de son histoire.
http://www.qobuz.com/blogs


Par Anne-Laure Desmousseaux (dernière modification le 09/11/2011)



Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Quantum Lab - 03/05/2016

1 2 3 4 5 » ... 10




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :