Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Ne faites pas l'autruche face à la cocaïne


Cette poudre blanche vous laisse croire que vous n'avez pas de problème, vous fait battre le cœur vite, vous avez l'impression de tout gérer. Vous ne vous rendez pas compte que votre vie est ralentie et en danger...


Image du domaine public
Image du domaine public
ne_faites.mp3 Ne faites pas l'autruche face à la cocaïne  (288.08 Ko)

Elle est bien loin d'être une drogue festive et peu addictive: la prise - même occasionnelle - de cocaïne multiplie par sept le risque d’AVC et augmente les risques d'infarctus à court et à long terme en plus des lésions neurologiques et troubles du comportement qu'elle peut engendrer à vie. Une prolifération de consommation a notamment été constatée dans nombre de pays anglo-saxons touchant de plus en plus d'adolescents.

Depuis les années '90 le prix de la cocaïne a été divisé par deux et cette démocratisation illicite a permis l'accessibilité à plus de personnes vulnérables. En France l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) alerte sur l'augmentation importante des intoxications à cette drogue, ainsi que sur la sévérité des cas irréversibles. Une recrudescence qui serait liée à sa pureté. Pour l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) les chiffres parlent d’eux-mêmes: le taux moyen de pureté des échantillons saisis dans la rue se situait en 2011 à 27% pour passer en 2016 à 51% et encore plus en 2017.

Les décès par overdose se multiplient de façon inquiétante, ainsi que la pluralité des intoxications dont la Haute autorité de santé (HAS) rappelait en 2016 que "le traitement de l'intoxication aiguë par la cocaïne consiste principalement à agir sur les symptômes engendrés par la consommation, tels que l’hyper-excitation physique et psychique, l'anxiété ou les hallucinations. Il n’existe, à ce jour, aucun antidote spécifique du surdosage (overdose) en cocaïne".

L'actrice américaine Tallulah Bankhead disait: "Tu ne sais pas de quoi tu parles. Je te dis que la cocaïne ne crée pas d'habitude. Et je sais de quoi je parle. J'en prends depuis des années!".

Liens utiles: SOS Addictions, Dépendances et sevrage


18/08/2017




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 15





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :