Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
03/09/2013

Onirique Ontologie - Rentrée: Tout miser sur le numérique?


La rentrée, ça c'est fait! Eh oui, nous sommes début septembre et une nouvelle année scolaire sonne aux portes. Bambins nouveaux, ou élèves chevronnés, de par quelques expériences de rentrée, ont repris le chemin de l'école. Cela se passe généralement bien, même si, ici et là, des pleures viennent couvrir le chant du coq. Une rentrée 2013-2014 axée sur le numérique? Sans doute, mais à divers titres.


billet_rentree02092013.mp3 billet_rentree02092013.mp3  (243.21 Ko)


Mais tout d'abord, souvenons-nous. En Belgique, depuis la loi sur le Pacte Scolaire, du 29 mai 1959, définissant les grandes lignes su système éducatif, tout en le rendant obligatoire entre 6 et 18 ans (de 2 ans et demi à 6, non-obligatoire), bien des choses ont changé. Tout comme la vie, du reste. Fondamentalement, on ne traite plus les matières de la même manière qu'en ces temps "héroïques", où Monsieur l'Instituteur représentait le savoir et était respecté, au même titre que le curé et le bourgmestre. Tout fout le camps, diront certains. Mais non, seulement une autre perception de la vie, de l'être humain, des biens. A l'heure actuelle, il nous faut bien reconnaître les rythmes infernaux d'une vie en perpétuelle mutation, technique ou affective.

De nombreux esprits stigmatisent l'apport à outrance des nouvelles technologies pour assurer l'apprentissage de nos "petits". Pour d'autres, sans pour cela être ringards et revenir aux ardoises, estiment qu'il faut poursuivre dans une éducation de base en profondeur, en accordant du crédit aux "sciences" partiellement, si pas totalement, oubliées. Il est vrai de constater que la plupart des jeunes, en 2013, ne savent plus écrire leur langue maternelle sans faute, ne connaissent pas leur histoire, et encore moins la géographie. Crime de lèse-majesté pour nos "instits" d'antan. Mais voilà, la vie tourne, et peut-être pas dans le bon sens.

Certains établissements préconisent, le mot est faible, l'utilisation de tablettes dans le primaire. Dont acte. Certes, l'évolution va dans ce sens. D'ailleurs, nos bons "vieux" ordinateurs de bureau font œuvre de reliques, nos laptops disparaissent eux aussi, au profit des tablettes de toutes tailles. Donc, il va de soi qu'enseigner ces nouvelles technologies, et surtout leur manipulation doit prendre place également à l'école. Mais où nous ne sommes pas forcement d'accord c'est d'éliminer, au fur et à mesure, tout le reste, comme l'écriture et le calcul mental. Les pouvoirs politique et organisateurs devraient sans doute, aussi, y réfléchir. Sans doute que cela semble être une autre priorité.


Par (dernière modification le 02/09/2013)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:




Dans nos blogs :

L'UNICEF s'alarme: 1,4 million d'enfants risquent de mourir de faim dans quatre pays d'Afrique

Près de 1,4 million d'enfants peuvent mourir de la famine cette année au Nigeria, en Somalie, au Soudan du sud et au Yémen, selon le Fonds...



Le Podcast Journal sur :