Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
18/08/2013

Onirique Ontologie - Sport: Du bon usage des contrôles de dopage


Nous ne savons pas si vous êtes comme nous, mais à la réflexion nous avons vécus des championnats du monde d'athlétisme de Moscou en version "light".


billetdopage18082013.mp3 billetdopage18082013.mp3  (616.68 Ko)


Celle qui nous oblige à regarder, et constater, d'un autre œil la lutte contre le dopage dans les sports de haut niveau. Si en cyclisme, nous assistons à du grand n'importe quoi, on ne peut pas en dire autant du côté de l'anneau de quatre cents mètres, où les tricheurs se font "débarquer" avec toute la sévérité qu'ils méritent.

Et c'est tant mieux pour le sport. Depuis des années, nous demandons (dans les colonnes de Cyclisme Revue) qu'il soit fait front à ce fléau, mais pas uniquement pour la presse, une réelle lutte antidopage qui se donne les moyens, afin de combattre à jeu égal. Malheureusement, l'affaire Lance Amstrong démontra à souhait toute l'incapacité des instances de l'UCI (Union Cycliste Internationale), réagissant avec 15 ans de retard. Dans le cas qui nous occupe, les championnats du monde de Moscou, on peut franchement écrire que la rapidité des "expulsions" est de mise.

En effet, les récents contrôles au sein de la formation jamaïcaine, notamment, donnèrent l'occasion de voir en piste des athlètes moins connus, mais plus seins, du moins jusque preuve de contraire. Mais au delà de ceci, certains personnages 'douteux" (suite au passeport biologique...) se voient invités à une prise de sang, à même posé le pied sur terre russe, à la descente de l'avion. Si ce test s'avère "hors normes", la personne ne reçoit pas son dossard, et est "gentiment" proposée à la case retour maison, sans toutefois passer par la prison...

En cyclisme, par contre, il existe une grande différence entre les pratiques des uns et des autres. Les sponsors et manufacturiers s'emploient à donner aux coureurs tout le matériel "adaptés" au fil des étapes. C'est ainsi qu'un cyclistes - quel qu'il soit - se voyant crédité de la première place d'un classement, reçoit le lendemain matin un vélo aux couleurs de sa distinction. Lorsque l'on sait que ces bicyclettes se construisent au millimètre... Donc, vélo, maillot, cuissard, gants, casques, bidons, et nous en passons, se confectionnent dans la nuit, et sont acheminés sur l'étape du jour. Belle prouesse de rapidité. Quant aux contrôles, même si ces derniers s'effectuent juste après l'arrivée (et encore sur certains coureurs, et pas sur tout le peloton!), les résultats mettent des mois pour arriver. Il ne faudrait tout de même pas éliminer la moitié de la meute au troisième jour d'un Grand Tour.

Si on veut arrêter le dopage, il faut s'en donner les moyens, tous les moyens. Et ce n'est pas une question d'argent qui doit venir contrer cette volonté. La Grande Boucle brasse des millions d'euros, ASO confirme d'année en année être une des plus grandes entreprises d'Europe, et se dit vouloir enrayer ce phénomène, mais fait preuve d'une certaine fébrilité, se retranchant derrière les instances de l'UCI, ou de l'AMA (Agence Mondiale Antidopage), et son pendant français. Pendant ce temps, on apprend que Bradley Wiggings, vainqueur du Tour 2012, annonce qu'il n'a plus d'ambition sur un grand tour, et se mettra à disposition de ces coéquipiers (comme Chris Frome...) dorénavant. Bien tient!

Il serait d'ailleurs bon d'aller voir également dans d'autres disciplines où l'argent, ce nerf de la guerre, prend le pas sur les individus et leur santé. Sans vouloir accuser, le tennis, la F1, et surtout le foot devraient faire un peu le ménage devant leurs portes, et débusquer les tricheurs.

Si l'IAAF (Association Internationale des Fédérations d'Athlétisme) mit du temps pour exiger des contrôles, on doit reconnaître son implication avérée dans ces Championnat du Monde de Moscou, même si tout ne peut être parfait. D'ailleurs, la perfection n'existe que dans les livres.


Par (dernière modification le 25/08/2013)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:




Dans nos blogs :

Classement des 5 personnalités qui vont marquer l'année 2017

Sur grand ou petit écran, à la radio ou dans les urnes, ils vont être omniprésents en 2017 grâce à leur culot. Autant donc retenir le nom...

La question du sport au Koweït

Suite au maintien de la suspension du Koweït de toute compétition internationale par le CIO et la FIFA, une session parlementaire...

Koweït-Irak: des relations au beau fixe

A l’occasion de la tenue de la commission ministérielle mixte irako-koweïtienne, le 29 décembre 2016 à Bagdad, 53 accords et mémorandums...



Le Podcast Journal sur :