Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
04/10/2011

Patrick Moya, un artiste joyeux


Des couleurs, des personnages originaux et un nom signé à la pointe de son pinceau, Patrick Moya transporte les amateurs d'art dans son monde avec talent.


podcast_patrick_moya.mp3 Podcast Patrick Moya.mp3  (193.48 Ko)


Patrick Moya est un artiste niçois. Bien que né à Troyes, il a étudié à Nice dans la célèbre Villa Arson. Suite à ses études, il a été modèle aux Beaux-Arts pendant 10 ans où il posait nu, la devise de l'artiste étant de "devenir la créature à la place du créateur". Il a aussi travaillé dans d'autres pays, notamment en Asie et en Italie. Cette année, il a sorti son Catalogue Raisonné aux éditions ArtstoArts, qui relate 40 ans de création et 4200 œuvres y sont répertoriées.

La marque de fabrique de Patrick Moya c'est qu'il fait d'abord apparaitre les quatre lettres de son nom dans toutes ses œuvres. Il réussit à faire de son nom, de véritables œuvres d'art. Plus tard, et ne manquant pas d'imagination, il crée le petit Moya, qui n'est autre que son autoportrait revu et corrigé. C'est d'ailleurs grâce à ce petit personnage "joyeux" que l'artiste, devient en quelque sorte lui-même, la créature de ses propres œuvres.
Il va complètement enrichir sa devise en devenant totalement "une créature qui vit dans son œuvre", par le biais de l'avatar Moya Janus, qu'il a créé dans Second Life (SL), un monde virtuel. Patrick Moya est d'ailleurs reconnu comme étant un artiste numérique.
Parmi ses personnages cultes il y a aussi Dolly, une brebis espiègle qu'il invente pour diversifier son monde. Cette créature deviendra notamment "l'identité visuelle des soirées Dolly Party", qui ont eu lieu dans son monde imaginaire.
Dans ses œuvres à travers ses personnages aussi différents qu'amusants, Patrick Moya laisse paraitre de la joie et de la couleur, d'après son public de plus en plus nombreux.

L'artiste expose en ce moment au centre d'art La Malmaison de Cannes jusqu'au 2 octobre, et à Monaco (EFG Bank) jusqu'au 28 octobre 2011.



Par (dernière modification le 02/10/2011)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Angers Likes Metal - 05/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 71




Dans nos blogs :

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...



Le Podcast Journal sur :