Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
08/03/2017

"Paula": tableau d'une femme libre et novatrice


"Paula" est un film dramatique allemand réalisé par Christian Schwochow, sorti en 2016. C’est l’histoire du destin aussi intense que bref d’une artiste d'exception, figure précoce de l’expressionnisme allemand, qui, par soif de reconnaissance n’hésite pas à quitter son mari, et surtout les contraintes sociales et artistiques imposées par un petit groupe d’artistes masculins en Basse Saxe. Elle sait que pour gagner sa liberté et sa gloire, elle devra quitter le pays et faire ses preuves ailleurs, à Paris.


Image partielle de l'affiche du film
Image partielle de l'affiche du film

paula_1.mp3 Paula.mp3  (282.86 Ko)


A Brême, en 1900, peindre est une vocation inadmissible pour une femme, tout juste un loisir et encore en suivant un certain réalisme.

Paula Becker, dont les peintures sont plutôt expressionnistes est une jeune femme exubérante qui veut casser les codes et par dessus-tout être reconnue. Elle revendique sa liberté, la gloire, le droit de jouir de son corps et surtout la reconnaissance de son art. Abandonnant son mari, elle partira à Paris, ville des artistes, à l’âge de 30 ans, menant une vie de bohème et vouant une fascination pour les avant-gardes de l’époque. Elle deviendra la première femme peintre à imposer son propre langage pictural et aura en 1927 son propre musée.

Morte prématurément, à l’âge de 31 ans, elle a consacré sa vie à la peinture mais a surtout mené un long combat contre les préjugés, les codes, les moqueries de l’Allemagne du début du XXe siècle. Cette peintre moderne mais surtout rebelle dans un monde masculin figé, a voulu prouver que la femme n’est pas faite "que pour faire des enfants".

C'est le récit d'une femme qui a un double défi, une soif de reconnaissance et une quête d'amour. Ce film est un hymne à la liberté de la femme, à sa fragilité, à sa force, à sa volonté inaltérable, à sa quête solitaire, à son combat pour l’émancipation de la femme.




Par (dernière modification le 06/03/2017)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 74




Dans nos blogs :

Présidentielle 2017: La place du sport dans le programme des candidats

Le sport étant un sujet d’intérêt général, les candidats à la présidence de la République française se doivent de participer à la...



Le Podcast Journal sur :